Annonce

Collapse
No announcement yet.

Journée Mondiale contre la Peine de Mort

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Journée Mondiale contre la Peine de Mort

    Journée Mondiale contre la Peine de Mort
    L’Algérie dépassera-t-elle l’étape du moratoire ?
    Agrandir la taille du texte

    El Watan
    le 10.10.17 | 12h00
    Click image for larger version  Name:	prison_2630067_465x348p.jpg Views:	1 Size:	49,6 Ko ID:	5929908



    A l’occasion de la Journée mondiale contre la peine de mort, l’ONG Amnesty International a organisé, hier à Alger, une conférence-débat sur le thème «Les souffrances et atrocités engendrées par la peine de mort, des couloirs de la mort à l’exécution».

    Les autorités algériennes sont invitées, à nouveau, à franchir un nouveau cap pour aller vers l’abolition de la peine de mort. «L’Algérie pourrait entrer dans l’histoire en étant le premier pays du Maghreb à supprimer de sa législation cette condamnation infamante», indiquent les participants à la conférence-débat sur le thème «Les souffrances et atrocités engendrées par la peine de mort, des couloirs de la mort à l’exécution», organisée, hier à Alger, par l’ONG Amnesty International. Coïncidant avec la Journée mondiale contre la peine de mort, célébrée le 10 octobre, cette rencontre a été une occasion pour rappeler la nécessité de mettre un terme à cette pratique inhumaine. Cela a donné aussi l’occasion aux participants pour démonter l’argumentaire des récalcitrants et des islamo-conservateurs qui surfent sur les émotions des gens pour imposer leurs fantasmes religieux. En effet, pendant près de deux heures, les avocats Miloud Brahimi, Mohamed-Seghir Lakhdari, Mokhtar Bensaïd, président de la LADH, et l’ancien procureur général, Abdelkader Benhenni, ont cerné cette problématique, devenue, selon eux, un problème politique lourd. Le premier à intervenir est Me Miloud Brahimi pour rappeler que l’Algérie avait raté l’occasion d’entrer dans l’histoire au lendemain de l’indépendance. «L’Algérie aurait pu être un des premiers pays au monde à avoir supprimé la peine de mort. En 1964, Ali Haroun avait présenté un projet de loi dans ce sens à l’APN. Mais le président de la République de l’époque, Ahmed Ben Bella, est intervenu personnellement pour inciter les députés à ne pas voter le texte. On sait pourquoi. La peine de mort est devenue une arme entre les mains des politiques», regrette-t-il, en précisant qu’il est encore temps pour que l’Algérie passe à l’action afin de mettre un terme à cette atrocité. «La peine de mort était une arme utilisée par le colonialisme contre le révolutionnaire algérien. L’Algérie indépendante devrait l’abolir pour marquer sa différence et se démarquer du régime colonial. On aurait pu le faire bien avant la France de François Mitterrand», ajoute, de son côté, Me Abdelkader Benhenni.
    Près de 500 condamnés à mort en Algérie
    Les intervenants appellent à la mobilisation de tous pour «faire évoluer les mentalités et démonter l’argument religieux mis toujours en avant afin de s’opposer à la suppression de la loi du Talion». Poursuivant, Miloud Brahimi cite aussi les textes de loi pénitentiaire qui appliquent les mêmes mesures de détention aux personnes condamnées définitivement et celles dont la condamnation n’est pas encore définitive. Pour sa part, Me Mohamed-Seghir Lakhdari, avocat, membre fondateur d’Amnesty International Algérie, relève «l’existence de l’erreur judiciaire et l’irréversibilité de la peine de mort». C’est ce qui fait dire à Me Mokhtar Bensaïd, président de la Ligue algérienne des droits de l’homme (LADH), que cette sanction «est plus qu’absurde». Ce dernier fait part, à cette occasion, de ses témoignages sur les exécutions de la peine capitale à la prison de Tazoult, à Batna, entre 1982 et 1985. «J’ai assisté cinq fois à des exécutions. Et à chaque fois, je me sentais très mal pendant de longs mois», rappelle-t-il. Les intervenants estiment aussi que «ceux qui appellent à l’application de la peine au nom de la charia ‘ne connaissent pas le Coran’ qui n’encourage pas les exécutions de la personne humaine». A ceux qui appellent à l’activation de la peine de mort pour les assassins des enfants, Miloud Brahimi répond que «ceux-là jouent plus sur les sentiments des gens». «C’est une réaction émotionnelle. Il faut savoir que le fait de ne pas appliquer cette peine sur celui qui kidnappe et tue un enfant n’est pas synonyme du pardon», souligne-t-il. «L’exécution des peines n’a jamais fait baisser le nombre de crimes», explique Mokhtar Bensaïd, appelant à remplacer la peine de mort par une autre peine bien lourde, mais sans aller jusqu’à tuer l’homme. Afin de préparer l’opinion à accepter l’abolition de la peine de mort, les conférenciers appellent à la sensibilisation permanente. Et c’est ce que propose de faire AI qui lancera aujourd’hui une vidéo pour appeler à l’abolition de la peine de mort sur les réseaux sociaux. Selon Hassana Ousseddik, première responsable de l’ONG en Algérie, il y a actuellement environ 500 condamnés à mort qui attendent leur sort dans les prisons algériennes. «Cette attente est cruelle. L’Algérie a encore raté l’occasion de la révision de la Constitution en 2016 pour passer de l’étape du moratoire à celle de l’abolition. Nous devons lutter en permanence sur le terrain pour faire évoluer les mentalités», soutient-elle.
    Madjid Makedhi


    Les avis sont très partagés en Algérie pour la loi de la peine de mort,êtes-vous pour ou contre / Zadhand
    Last edited by zadhand; 10/10/2017, 23h24.
    ZfSa
    Atlas HD-200s

  • #2
    Je ne savais même pas qu'il y avait la peine de mort en Algérie, qui a été exécuté ? Pourquoi n'avoir pas le débat aux USA ? Je suis pour, comme cela est dit dans le Noble Coran, dans le talion se trouve la préservation de la vie, les gens n'aiment que leur soient fait ce qu'ils font aux autres.

    Comment


    • #3
      Ça existe la peine de mort pour les femmes en Algérie ? .... huh

      Comment


      • #4
        Pourquoi que pour la femme ? Si y a peine de mort, c'est pour les deux !

        Comment


        • #5
          Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message
          Pourquoi que pour la femme ? Si y a peine de mort, c'est pour les deux !
          bah .. puisque nous les Algériens on es trop sentimental envers la femme .... et elle es toujours privilégié ... huh

          Et donc si elle est condamné par un ou une juge pour la peine de mort c'est qu'elle a fait ce que le diable ne pourra pas le faire ... huh

          Comment


          • #6
            je serais pour la peine de mort si elle etait appliquer aux puissants...mais on execute principalement des miserables delinquants , des gens a qui la vie a joué un mauvais sort , des terroristes endoctrinés ...jamais on execute les vrais responsables , ceux qui achetent des appartements a 3 millions d'euros et ne braquent pas une pizzeria pour voler 200e en tirant par malchance sur le proprietaire ...jamais on ne condamne ceux qui fabriquent des terroristes -jamais on ne condamne les emirs saoudiens pour les viols des femmes de menage du bengladesh ...il reste quoi quelques pedophiles tueurs d'enfants -oui c'est mal et la vengeance de la populace voudrait s'exprimer sur eux ,mais la societe a t elle tout fait pour eviter cela ?les a t elle soigné ou suivi ?...que les islamistes soient pour ne m'etonne pas ,ils ont un certain gout pour le sang et la violence , cela permet aussi d'eliminer les temoins en prison -qui est mieux placé qu'un terro pour savoir comment l'idee de decapiter lui est venu ? ...

            non la peine de mort dans une societe imparfaite est injuste et une societe qui ne sacralise pas la vie est une societe de bedouins donc je m'y oppose -de toute façon je m'oppose a tout ce qui se fait chez les bedouins meme si cela se fait aussi aux usa!

            Comment


            • #7
              Envoyé par wech eddani Voir le message

              bah .. puisque nous les Algériens on es trop sentimental envers la femme .... et elle es toujours privilégié ... huh

              Et donc si elle est condamné par un ou une juge pour la peine de mort c'est qu'elle a fait ce que le diable ne pourra pas le faire ... huh
              Ha bon ? La femme ma taterhemch fi lalgérie, on la condamne même sans qu'elle n'ait rien fait.

              Comment


              • #8
                Envoyé par koceyla Voir le message
                je serais pour la peine de mort si elle etait appliquer aux puissants...mais on execute principalement des miserables delinquants

                non la peine de mort dans une societe imparfaite est injuste
                C'est très vrai.


                “The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.” Isaac Asimov.

                Comment


                • #9
                  Envoyé par wech eddani Voir le message

                  bah .. puisque nous les Algériens on es trop sentimental envers la femme .... et elle es toujours privilégié ... huh

                  Et donc si elle est condamné par un ou une juge pour la peine de mort c'est qu'elle a fait ce que le diable ne pourra pas le faire ... huh
                  Arrêtons! La femme est une moins que rien en Algérie. Si elle s'avise de demander ses droits elles est tout de suite taxée de p...

                  La religiosité (et non la religion) contribue à mon sens à cet avilissement de la femme. Le discours imamique en islam est, il faut le reconnaître, anti-femme.
                  “The saddest aspect of life right now is that science gathers knowledge faster than society gathers wisdom.” Isaac Asimov.

                  Comment


                  • #10
                    Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message

                    Ha bon ? La femme ma taterhemch fi lalgérie, on la condamne même sans qu'elle n'ait rien fait.
                    Je parle de sujet de la peine de mort ... dans mon entourage je n'ai jamais entendu qu'une femme condamné par .
                    je n'ai pas des statistiques mais le pourcentage des femmes ça va pas dépasser les 0.003%
                    sachant que on as beaucoup de prisonnières en Algérie

                    Comment


                    • #11
                      Envoyé par wech eddani Voir le message

                      Je parle de sujet de la peine de mort ... dans mon entourage je n'ai jamais entendu qu'une femme condamné par .
                      je n'ai pas des statistiques mais le pourcentage des femmes ça va pas dépasser les 0.003%
                      sachant que on as beaucoup de prisonnières en Algérie
                      Je n'ai jamais entendu non plus que des hommes ont été condamnés à mort même ceux qui égorgeaient des villes entières.

                      Comment


                      • #12
                        Envoyé par An-Nisr Voir le message

                        Arrêtons! La femme est une moins que rien en Algérie. Si elle s'avise de demander ses droits elles est tout de suite taxée de p...

                        La religiosité (et non la religion) contribue à mon sens à cet avilissement de la femme. Le discours imamique en islam est, il faut le reconnaître, anti-femme.
                        demander ses droits ! lol tu vas trop loin -elle a meme pas le droit de marcher dans la rue sans baisser le regard , c'est ainsi qu'on definit une bent familia sinon comme t'as dit pour le berger de ouedsouf -je lui en veux a celui la lol !-c'est une prostituée...oh bien sur on va nous dire place audin ou chez ardis - c'est pas comme ça mais que represente place audin dans les milliers de villages et ville d'algerie !..

                        une catastrophe ! les bedouins sont responsables - d'ailleurs quand vous regardez les photos qui existent ,les peintures ect representant les bedouins ...son chameau a plus de valeur que sa femme ou sa fille - il y a toujours un chameau ou un faucon sur la photo mais jamais de femmes -chez les amazighs arabisés modernes ,c'est la voiture qui remplace le chameau .

                        heureusement nous les amazighs 100% zit ouzemour on est pas comme ça -on les habille en couleurs ,avec des zigzags -c'est les bedouins qui ont tout aneanti et tout griser !...bon on est un peu haggarine nous aussi mais c'est parce que c'est notre coté sicilien , pas parce qu'on veut qu'elles disparaissent !.

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par koceyla Voir le message

                          demander ses droits ! lol tu vas trop loin -elle a meme pas le droit de marcher dans la rue sans baisser le regard , c'est ainsi qu'on definit une bent familia sinon comme t'as dit pour le berger de ouedsouf -je lui en veux a celui la lol !-c'est une prostituée...oh bien sur on va nous dire place audin ou chez ardis - c'est pas comme ça mais que represente place audin dans les milliers de villages et ville d'algerie !..

                          une catastrophe ! les bedouins sont responsables - d'ailleurs quand vous regardez les photos qui existent ,les peintures ect representant les bedouins ...son chameau a plus de valeur que sa femme ou sa fille - il y a toujours un chameau ou un faucon sur la photo mais jamais de femmes -chez les amazighs arabisés modernes ,c'est la voiture qui remplace le chameau .

                          heureusement nous les amazighs 100% zit ouzemour on est pas comme ça -on les habille en couleurs ,avec des zigzags -c'est les bedouins qui ont tout aneanti et tout griser !...bon on est un peu haggarine nous aussi mais c'est parce que c'est notre coté sicilien , pas parce qu'on veut qu'elles disparaissent !.
                          Win elle baisse le regard ? La femme algérienne en générale ne vaut pas mieux que l'homme algérien, ils se complètent. Wech rak tahki 'alaa les amzigh hadou ! Tous les mêmes, ils font les crimes en famille. La femme algérienne est autant matérialiste que l'homme algérien, si ce n'est plus, il ne faut pas oublier que c'est elle qui éduque les voyous menteur, égorgeurs, drogués de la société, elles blâment les enfants des autres lorsque ces derniers sont mieux que ses enfants !

                          Mon peuple est merdique voilà ki sidi ki lala.

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message

                            Je n'ai jamais entendu non plus que des hommes ont été condamnés à mort même ceux qui égorgeaient des villes entières.
                            Si tu vis pas dans la société ou tu vis... tourne l'assiette de ton parabole ...et tu le saura

                            Comment


                            • #15
                              oh lala .... c quoi ça dans quelle société vous vivez ! La femme est toujours appelé ( Le Patron ) ou ( mon général) ....



                              ps : je tiens à préciser que je parle de la FEMME et pas la femelle.... huh

                              Comment

                              Working...
                              X