Annonce

Collapse
No announcement yet.

بوتفليقة ينوي الترشح لعهدة رئاسية خامسة

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • بوتفليقة ينوي الترشح لعهدة رئاسية خامسة

    قال المحامي والحقوقي فاروق قسنطيني إن الرئيس الجزائري عبد العزيز بوتفليقة، لديه "نية" في الترشح لعهدة خامسة في الانتخابات الرئاسية عام 2019، بحسب ما أفادت صحيفة "الخبر" الجزائرية.

    ونقلت الصحيفة عن فاروق قسنطيني الرئيس السابق للجنة الاستشارية لحقوق الإنسان، السبت، عزم بوتفليقة تقليص نفوذ رجال الأعمال في الساحة والحفاظ على الدولة الاجتماعية.

    وقالت الصحيفة أن هذا التصريح سيفتح فصلا جديدا من الجدل السياسي في الجزائر.

    وذكر قسنطيني في تصريح لصحيفة "الخبر"، أنه التقى عبد العزيز بوتفليقة، قبل أسبوع بالإقامة الرئاسية في زرالدة، لمدة ساعة، واستمع خلال هذا اللقاء لرغبته في الترشح لعهدة خامسة.

    وقال المحامي "التقيت بالرئيس بوتفليقة، وتحدثت معه، وأفهمني بأن لديه رغبة في الترشح وبأن الصندوق هو من سيفصل، وهذه هي مبادئ الديمقراطية".

    وحول سبب الزيارة، أوضح فاروق قسنطيني قائلا "أعرف الرئيس منذ نحو 40 عاما، وعلاقتي به لم تنقطع يوما، حيث أقوم بزيارته من حين لآخر، والمرة الأخيرة التي زرته فيها كانت منذ أسبوع، بإقامة الرئيس بزرالدة".

    وعن وضع الرئيس الذي وجده عليه، ذكر قسنطيني: "كان صوته خافتا ويعاني من فشل في القدمين بسبب عدم تحريكهما لمدة طويلة.. أما ذاكرته فهي قوية وأفكاره واضحة، ووجدت عنده دراية كاملة بكل صغيرة وكبيرة تجري في البلد".

    ووفق ما ذكره الحقوقي والمحامي الجزائري فإن بوتفليقة تحدث في اللقاء أيضا، عن أن الجزائر تعيش "أزمة خطيرة"، ونقل عن الرئيس قوله في هذا الصدد: "يجب أن نبذل كل الجهود لمواجهة الأزمة، كما فعلت الجزائر في أزمة 1986 (انخفاض أسعار البترول). لا بد لنا من تكتيك آخر لدعم الإنتاج".

    وفي أهم ما ذكره بوتفليقة، حسب قسنطيني، تشديده على أنه يجب "فك" الجزائر من أيدي رجال الأعمال، متهما بعض رجال الأعمال بأنهم لا يبحثون سوى عن مصالحهم.




  • #2
    «Les déclarations de Farouk Ksentini ne sont que des élucubrations». Moins de 24 heures après sa sortie médiatique où il évoque une rencontre avec le chef de l’Etat, l’avocat Farouk Ksentini a subi un sévère recadrage.

    La présidence de a République «dément toute rencontre» avec Me Farouk Ksentini et que les déclarations de ce dernier sont «infondées», indique-t-elle dans un communiqué repris des flashs diffusés par DzaïrTv.
    Algérie Focus

    Comment


    • #3
      que ce soit au liban ou en algerie le probleme de la presidence revient toujours si le liban est muticonfessionel l'algerie et mutiptribales

      voici a peu pres comment le probleme fut reglé definitivement par les coraniste l'algerie et le liban etaient stable durant 1000 ans depuis la rentrée des arabes.


      que dois faire le libaN POUR SORTIR DE LA CRISE.,,??

      IL FAUT FAIRE UN ETAT FEDERAL COMME LA SUISSE. CHAQUE RÉGION AVEC SON DRAPEAUX ET SON GOUVERNEMENTS.

      Le président élus par les présidents des cours de chaque région occupe le place du grand juge comme autant de l’islam biblique ou coranique. le role du grand juge c'est de recevoir toutes plaintes que soit d'un chrétiens d'un musulman d'un laic ou d'un bouddhiste. ou d'un juif

      la région n'a pas le droit de collecter la zakate ni les sadakate c'est le Président grand juge qui doit la collecter et la distribué aux ayant droits les malades les étudiants les pauvres les ceux qui abritent des orphelins chez eux. les regions imposent les taxes ce sont des negociations entre les pouvoir publique et les gens. soit tu ramasses toi même ta merde soit tu payes pour son ramassage t'a le choix. tu as une usine aussi tu pollue tu tire des ressources de la region soit tu les replaces soit tu corrige soit tu payes les taxes pour la commune qui se charge de le faire..donc ce sont des négociation sur les taxes. mais les sadakate et les zakate sont exclusivement du grand Juge libanais ou algériens car le Liban ressemble a l’Algérie.

      donc les accords du Taifs sont caduque pour le moment pour le liban ils doivent venir ici en Algérie pour discuter sur le fédéralisme et sur l'alcool et les boites de nuits. l’accord doit prévoir que chaque région doit interdire l'alcool et le vin chez elle cela est valable et contre tout le monde celui qui voudra se payer une fête il n'a qu'a quitter le Liban et l’Algérie..

      Donc le future président du liban comme celui de l'algerie ne sera ni chaoui ni tlemcenien ou kabyle ou machraoui ou ghardawi ni maronite ni x ni y ça sera un ancien juge élue par ces paires bon maintenant si les gens ont une préférence et s'ils connaissent des juges a travers les cours rien n’empêche que les gens choisissent le grand Juge.
      le juge n'est pâs la pour faire le clown ou construire des villa pour lui même et pour son clan ..l’Algérie ne doit jamais retourner au tribalisme dans l'etat.
      l’État algérien est une chose et les intérêts d'une tributs s'en est une autre.

      donc le président du Liban doit convoqué des juges et se constituer lui même juge et ester Hariri en justice pour l'entendre et recevoir la plainte en publique de Hariri. c'est le moment ou un président doit occuper le poste d'un juge.
      kijate kléte '' d'ou elle vient je mange''

      Comment


      • #4
        les ctaholique algerien et libanais et les chiites algerien et libanais veulent chacun a son bon vouloir de placer soit un Pape Soit Un Imame.
        ils l'imposent chez eux meme en europe et ailleurs y'a qui refusent le Pape. les chiites algerien veuelent imposer un imae. en algerie ya pas d'imama
        y'a le Juge kadi el koudate c'est notre fondement depuis des milliers d'année l'algerie a toujours refusé la papauté ce n'est pas un groupe de chiite qui vont imposer l'imame sur l'algerie
        donc en algerie comme au liban
        one two tree viva le kadi
        kijate kléte '' d'ou elle vient je mange''

        Comment

        Working...
        X