Annonce

Collapse
No announcement yet.

L'Algérie touchée par la vague de cyberattaques de portée mondiale

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • L'Algérie touchée par la vague de cyberattaques de portée mondiale

    L'Algérie touchée par la vague de cyberattaques de portée mondiale

    algerie1
    13 Mai 2017 | 13:30


    Click image for larger version

Name:	cyberattaque-algerie.jpg
Views:	1
Size:	124,6 Ko
ID:	5925516

    L'Algérie est touchée par la vague de cyberattaques de portée mondiale. Il s’agirait en fait d’une série d'attaques simultanées qui a touché une centaine de pays dans le monde dont l'Algérie .Selon le quotidien américain, The New York Times, qui publie une carte montrant les pays affectés par cette vague cyberattaques, la capitale Alger n'a pas été épargnée.En effet, depuis hier un logiciel verrouille les fichiers des utilisateurs et les force à payer une somme d’argent sous forme de bitcoins pour en recouvrer l’usage : on l’appelle le "rançongiciel". Suite à cela, les autorités américaines et britanniques avaient mis en garde en fin de journée d'hier contre ce logiciel de rançon utilisé, et conseillé de ne pas payer les pirates informatiques. Le logiciel verrouille les fichiers des utilisateurs et les force à payer une somme d’argent sous forme de bitcoins pour en recouvrer l’usage : on l’appelle le « rançongiciel ».La rançon réclamée doit intervenir dans les trois jours, ou le prix double, et si l’argent n’est pas versé dans les sept jours les fichiers piratés seront effacés, est précisé dans le message. Selon les premières investigations, les pirates auraient exploité une faille dans les systèmes Windows, divulguée dans des documents piratés de l’agence de sécurité américaine NSA.Cette vague de cyberattaques a semé la paniqué parmi même des experts en sécurité informatique dans le monde. Et selon la firme de sécurité informatique Avast, "plus de 75.000 attaques" ont été signalées dans "99 pays" jusqu"à hier soir
    ZfSa
    Atlas HD-200s

  • #2

    ELLE A FAIT PLUS DE 200 000 VICTIMES DANS 150 PAYS
    Cyberattaque le virus très actif en Algérie
    liberte-algerie
    le 16-05-2017 12:00

    La cyberattaque sans précédent qui a touché plus de 200 000 victimes dans le monde a sensiblement évolué pour atteindre au moins 150 pays en moins de trois jours. Hier encore, et à l’instar de plusieurs pays du continent africain, l’Algérie a été touchée par ce virus informatique dénommé Rançongiciel.

    Click image for larger version

Name:	d-270016cyberattaque-le-virus-tres-actif-en-algerie-e89a1.jpg
Views:	1
Size:	226,6 Ko
ID:	5925723

    Pour prévenir contre les effets dévastateurs, le géant américain Microsoft a lancé un avertissement à tous les gouvernements du monde pour signaler toutes les failles informatiques qu’ils auraient repérées dans leurs pays afin de localiser l’évolution de l’itinéraire de cette cyberattaque qui, selon des experts, pourraient déboucher sur un “cyber-chaos”. “Les gouvernements devraient voir cette attaque comme un signal d’alarme (…) Un scénario équivalent avec des armes conventionnelles serait comme si l’armée américaine se faisait voler des missiles Tomahawks”, a insisté Brad Smith, le directeur juridique de Microsoft. Et si pour le moment, le gouvernement algérien n’a pas communiqué sur cette opération qui s’apparente à une extorsion numérique de fonds, il est évident que la carte (actualisable), mise en ligne par le quotidien américain The New York Times, signale l’avancée de cette cyberattaque en Afrique du Nord, notamment en Algérie, au Maroc et en Tunisie, où on pouvait voir l’activité effective de ce virus. Rien ne dit que des cas isolés n’aient pas été enregistrés chez des particuliers ou encore que des attaques n’ont pas eu lieu dans des entreprises algériennes, d’autant que l’office européen des polices (Europol) parlait de plus de 200 000 victimes. Hier, Europol a révélé qu’“il y a de nombreux responsables de la sécurité Internet qui ont fait leur travail durant le week-end et ont procédé aux mises à jour des logiciels de sécurité”. Contacté par nos soins, Mohamed Boussaboune, expert en informatique et développeur de logiciels, a affirmé que “cette cyberattaque devra servir de leçon aux entreprises et aux particuliers qui recourent à des systèmes d’exploitation, des logiciels et des antivirus piratés et téléchargés sur des sites web. Ces systèmes ne sont pas éligibles aux mises à jour et exposent les entreprises, comme d’ailleurs les particuliers, à un véritable crash”. Interrogé sur les mesures à prendre dans ce genre de situation, M. Boussaboune a indiqué que “la mise à jour des systèmes d’exploitation est prépondérante dans la sécurité informatique”. Ce n’est pas un hasard si Kaspersky ou encore Windows exigent des mises à jours ponctuelles. L’attaque, qui a débuté vendredi dernier et qui a touché des banques, des hôpitaux et des agences gouvernementales, a ravagé des centaines de milliers d’ordinateurs, surtout en Europe où Rançongiciel a exploité une faille dans les systèmes de Windows et a verrouillé des fichiers en forçant les utilisateurs à payer 300 dollars (275 euros) pour en recouvrer l’usage. Selon des experts français en sécurité informatique, “il faut s’attendre à des répliques régulières dans les prochains jours”.
    F. BELGACEM
    ZfSa
    Atlas HD-200s

    Comment


    • #3
      il n'est pas normal que des entreprises, groupes, administrations ne prennent pas de mesures pour protéger leurs systèmes informatiques, quand je lis que des entreprises téléchargent de anti-virus ou pire utilisent des anti-virus piratés ,on croit rêver. l'économie elle ne doit pas se faire là-dessus ; à l'heure du tout numérique , on ne peut pas faire l'économie de protection informatique.
      on est passé à une étape supplémentaire, avant une personne se contentait d'espionner les données et s'en servait peut-être, maintenant on demande des rançons, comme si les données n'intéressaient plus , mais le piratage est devenu plus crapuleux, non seulement les données sont captées mais les pirates menacent de les mettre à la portée de tous ou de les effacer.

      le FBI et des banques ont été piratés, moi je dis qu'il faut recruter ces pirates et non pas les punir, sont trop fort en informatique !!
      Panoramic life - focus on the good

      Comment


      • #4
        titre ronflant ! quelle cyberattaque en algerie - on voit bien sur la carte que toute la zone comprenant l'espace dit arabe qu'il y a tres peu d'impact -seule israel a l'interieur de cette zone est effectivement touché...pour l'algerie peut etre quelques societe etrangeres comme en arabie saoudite de façon tres superficielle ...les pays rellement attaqués sont ceux qui ont une economie du numerique developpée -nous on utilise encore la machine a ecrire et on nous parle d'une cyberattaque...regardez bien la carte ,les pays arabes ne sont pas touchés -on ne deregle pas un chameau avec un virus informatique c'est quoi ces betises ...les arabes veulent faire croire qu'ils sont dans l'economie moderne mais c'est totalement faux.

        Comment


        • #5
          hhhh, je pense que ce sont les multinationales qui ont été touchées, un jour j'ai consulté un site web d'une administration algérienne, ça ramait, les pages ne s'affichaient pas correctement, toutes les pages n'étaient pas traduites, je crois que ça découragerait un hacker, temps mieux d'un côté .
          Panoramic life - focus on the good

          Comment

          Working...
          X