Annonce

Collapse
No announcement yet.

Recherche Scientifique en Algérie

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Recherche Scientifique en Algérie

    Recherche Scientifique en Algérie
    Click image for larger version

Name:	actualite2[108815].jpg
Views:	1
Size:	101,0 Ko
ID:	5925276


    à la veille d’une découverte majeure ?
    PUBLIE LE : 09-05-2017

    Le Directeur général de la recherche scientifique et du développement technologique (DGRSDT), le Pr Hafid Aourag, a appelé les opérateurs économiques nationaux à faire confiance aux produits de la recherche de leur pays et aux compétences dans les domaines des technologies et des sciences sociales, en particulier, seules capables de faire de « l'Algérie un pays émergent en matière d'innovation technologique». S’exprimant, hier, à l’émission «L’Invité de la rédaction», de la Chaîne III de la radio algérienne, M. Aourag a affirmé qu’en termes de prestations, d’expertise et de valeur ajoutée, le secteur de la recherche en Algérie est à même, aujourd’hui, de résoudre énormément de problèmes. «Il reste, toutefois, très difficile de faire admettre au secteur socio-économique du pays, que nos technologies sont aussi innovantes que celles achetées ailleurs», a-t-il regretté. Le DG a observé, cependant, que «bien que timides», les mentalités ont commencé à changer. «De grosses entreprises nationales, mais aussi l’armée, la Sûreté et la Gendarmerie nationales ont de plus en plus recours aux compétences nationales en matière de maîtrise des nouvelles technologies», a-t-il indiqué. «Ce que nous souhaitons, a-t-il poursuivi, c’est qu’avant de faire appel à l’expertise étrangère, les entreprises algériennes fassent, d’abord, appel à nos compétences.» Selon lui, durant cette année, le centre de recherche en termes de prestations de service a réalisé 1,5 milliard de dinars de fonds propres. «Il y a certains centres de recherche qui peuvent ne pas avoir besoin des fonds de l’État», a-t-il affirmé.
    25% des structures de recherche seront dissoutes
    Le Pr Hafid Aourag a révélé, dans ce sens, qu’un projet de loi sur la recherche scientifique et le développement technologique visant à booster l'innovation est en cours d’élaboration. Il a affirmé que d’éclatants résultats en matière d’énergies renouvelables, de télémédecine, de conception d’un véhicule hybride, de numérisation des activités de l’administration ont été notés. «Tout cela ne représente qu’un maillon de toute une chaîne d’innovations engrangées par les chercheurs algériens», a-t-il dit. M. Aourag a, par la même occasion, informé que 25% des structures de recherche en Algérie seront dissoutes, afin de valoriser l'excellence. «Nous étions dans une phase d'initiation, nous devons passer à une phase de production de valeur ajoutée pour l'économie nationale», a-t-il justifié.De ce fait, et dans le cadre de la nouvelle politique, «il est demandé aux laboratoires de chercher d’autres sources de financement nationales et internationales, pour compléter la contribution de l’État», tout en précisant que cette démarche n’est pas propre à notre pays, mais une règle universelle. Il a fait savoir, dans ce contexte, que le ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique vient de terminer l'évaluation globale du système national de recherche. «Il n'y aura pas de place à la médiocrité, il faut valoriser l'excellence et les plus méritants», a-t-il dit, sans citer les structures en question.Par ailleurs, le directeur de la recherche au sein du ministère de l’Enseignement supérieur a déploré le fait que la majorité des 30.000 chercheurs en Algérie travaille dans les universités et les centres de recherche, alors que dans le monde, 60% d'entre eux sont en entreprise, ce qui leur permettrait d’être plus efficients. Le premier responsable de la recherche au ministère a, par ailleurs, tenu à inviter les chercheurs à se rapprocher davantage du monde socio-économique. «Pour rapprocher l’université de l’entreprise, nous avons mis en place le doctorat en entreprise, nous soutenons également financièrement tous les projets et toutes les initiatives qui vont dans le sens de ce rapprochement. Ll’université algérienne se trouve parmi les premières à l’échelle africaine et arabe en matière de production scientifique, cependant, en termes d’innovation, nous en sommes très loin», a-t-il affirmé.
    Asseoir un développement durable
    Par ailleurs, le responsable de la recherche scientifique a signalé l’annonce, «dans quelques jours, d’une «extraordinaire découverte», dont il affirme qu’«elle va contribuer à sauver l’humanité et à asseoir le développement durable». «Nous sommes arrivés à des percées technologiques extraordinaires en la matière», s’est-il félicité, ajoutant que cette surprise sera dévoilée, lors du Salon consacré aux produits de la recherche prévu pour se dérouler du 18 au 21 mai à Alger. Il indique que des négociations sont en cours avec des multinationales pour la concrétisation de ce projet, sans donner plus de précisions ni de détails sur ledit projet.S’agissant de la tenue du salon, il a fait savoir que cette manifestation est ouverte au public et aux personnes travaillant dans le secteur des nouvelles technologies. Elle est destinée, déclare-t-il, à montrer aux visiteurs le niveau auquel est parvenue, en «deux quinquennats», la recherche en Algérie, ainsi qu’à présenter les produits et systèmes intelligents résultant de ses travaux. Ces produits, assure-t-il, engendrent une valeur ajoutée «extraordinaire» pour l’économie nationale, regrettant toutefois que de nombreux travaux d’expertise continuent à être confiés à des compétences étrangères, coûtant quelque 12 milliards de dollars/an au pays.
    Sarah A. Benali Cherif
    ZfSa
    Atlas HD-200s

  • #2
    qu'est ce qu'il est mal poli, il ne laisse même pas la journaliste poser ses questions !!!!, ensuite quand on l'écoute l'Algérie est au top de la technologie, (temps mieux) mais quand on voit l'état de l'école et de l'enseignement supérieur ,on se pose des questions.
    Panoramic life - focus on the good

    Comment

    Working...
    X