Annonce

Collapse
No announcement yet.

TRAITEMENTS NATURELS : Pour le syndrome des ovaires polykystiques​​​​​​​

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • TRAITEMENTS NATURELS : Pour le syndrome des ovaires polykystiques​​​​​​​

    TRAITEMENTS NATURELS
    Pour le syndrome des ovaires polykystiques


    Lesoir ; le Dimanche 7 Janvier 2018

    De plus en plus de femmes et de jeunes filles souffrent du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK), qui se caractérise par des irrégularités dans les règles, des difficultés pour maigrir, un excès de duvet sur la peau, de l’acné, la chute des cheveux et des problèmes de fertilité, entre autres symptômes. Vous trouverez dans cet article tout ce dont vous devez en tenir compte pour traiter naturellement ce problème de santé, ainsi que les remèdes les plus efficaces que vous pouvez inclure dans votre régime alimentaire.
    Équilibrer le foie
    Le foie est l’organe qui nettoie votre sang des toxines. Sa fonction est très liée au reste des organes et, surtout, au système hormonal. C’est pour cela que pour réaliser un traitement naturel et complet, il faudra en tenir compte et faciliter la fonction hépatique avec des plantes comme le chardon- Marie. Il est également fondamental d’éviter les graisses nuisibles et les additifs alimentaires dans notre diète.
    Réguler l’intestin
    Si vous vous concentrez sur la proximité des intestins et des ovaires ainsi que sur les liens qui existent entre tous les organes internes de votre corps, vous vous rendrez compte qu’une congestion intestinale peut affecter directement la santé de notre organe reproducteur. Il est toujours très important de maintenir un intestin sain, puisque s’il ne fonctionne pas correctement, à long terme, il peut causer de nombreux problèmes de santé. C’est pour cela que, en plus du SOPK, vous souffrez de constipation, du syndrome du côlon irritable, de parasites et d’autres dérèglements intestinaux. Vous devrez les traiter naturellement pour que cela n’empire pas l’équilibre de vos ovaires. Pour réguler la fonction intestinale, il faut suivre un régime alimentaire riche en fruits, en légumes, en légumes secs, en céréales complètes et en fruits secs. Si vous souffrez de constipation, ajoutez à votre diète certains aliments laxatifs comme les graines de lin (zeriâte el kettane) ou les pruneaux.
    Attention au gluten !
    L’allergie au gluten ou la maladie cœliaque est une maladie qui peut se détecter facilement puisque le corps réagit immédiatement après avoir ingéré un aliment contenant du gluten. Cependant, il y a des personnes qui ont différents degrés d’intolérance au gluten, laquelle entraîne des déséquilibres légers qui, avec le temps, peuvent donner lieu à certaines maladies, parmi lesquelles le SOPK. Si vous avez des antécédents d’intolérance ou d’allergie au gluten, ou que vous souffrez aussi de problèmes digestifs, il est recommandé de tenir compte de cette explication.
    L’huile de lin
    L’huile qui s’extrait de la pression à froid des graines de lin (zeriâte el kettane) est riche en Oméga-3 et en Oméga-6, deux nutriments qui régulent naturellement les niveaux hormonaux et stimulent les cycles d’ovulation. Pour compléter le traitement antérieur, il faudra prendre deux cuillerées à soupe (30 g) d’huile de lin chaque jour. Si son goût vous paraît très désagréable, car il peut faire penser à celui du poisson, mélangez cette huile à vos aliments. Ses bienfaits seront les mêmes et vous éviterez d’être gêné par le goût !
    La cannelle
    La cannelle peut être utilisée comme médicament naturel pour la santé et elle peut également offrir de multiples avantages pour les femmes avec les effets du syndrome des ovaires polykystiques. La cannelle peut aider à soulager de nombreux symptômes associés au syndrome des ovaires polykystiques. Dans un essai publié dans l’American Journal of Gynecology, les femmes prenant 1,5 g de cannelle par jour ont montré une meilleure régularité menstruelle.
    Le fenugrec
    Le fenugrec (halba) régularise la tension artérielle et le sucre dans le sang, outre le fait qu’il est également en mesure de maintenir votre système hormonal dans l’ordre. Cette dernière raison est ce qui le rend utile dans le traitement des ovaires polykystiques. Consommer les feuilles ou les graines de fenugrec aide à maintenir un niveau d’insuline normale et à améliorer la tolérance au glucose dans le corps. Faire tremper 3 cuillères à café de graines de fenugrec pendant la nuit, les prendre trois fois par jour, dans un estomac vide, le matin et dix minutes avant le déjeuner et le dîner. Vous pouvez également consommer les feuilles cuites.
    Thé à la menthe
    Le thé à la menthe a été mentionné dans la revue Phytotherapy Research comme l’un des remèdes les plus efficaces pour lutter contre le syndrome des ovaires polykystiques. Il est capable de maintenir sous contrôle les hormones des ovaires et finira par atténuer cette maladie. Pour profiter de ce remède naturel, vous n’aurez qu’à faire du thé vert et y ajoutez les feuilles de menthe. Vous pouvez en boire tous les jours pour mieux se détendre et atténuer ce syndrome.


    ZfSa
    Atlas HD-200s
Working...
X