Annonce

Collapse
No announcement yet.

KHALID IBN WALID un grand personnage?

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • KHALID IBN WALID un grand personnage?





    Abū Sulaymān Khālid ibn al-Walīd ibn al-Mughīrah al-Makhzūmī (arabe: أبو سليمان خالد بن الوليد بن المغيرة المخزومي‎‎‎), aussi nommé Sayf Allāh al-Maslūl (arabe: سيف الله المسلول‎‎; Sabre dégainé d'Allah) était un général et compagnon du prophète Mahomet. Il est reconnu pour ses tactiques et ses prouesses militaires, il a commandé les forces de Médine sous Mahomet, et les armées du califat Rachidun, et de ses successeurs Abu Bakr et Umar ibn Khattab1. C'est sous sa direction militaire que l'Arabie, pour la première fois dans l'Histoire, était unie sous une entité politique unique, le califat. En commandant les forces de l'état islamique naissant, Khalid a été victorieux dans plus d'une centaine de batailles, contre les forces de l'Empire byzantin, l'Empire sassanide et leurs alliés, en plus d'autres tribus arabes. Ses prouesses stratégiques incluent la conquête de l'Arabie, la Perse et la Syrie romaine. Il est également reconnu pour ses victoires décisives aux Yamamah, d'Ullais et de Firaz ainsi que pour ses succès tactiques à Walaja et à Yarmouk2.

    Khalid ibn al-Walid (Khalid fils d'al-Walid) était de la tribu mecquoise des Quraysh, clan initialement opposé à Mahomet. Il a joué un rôle vital dans la victoire mecquoise dans la bataille d'Uhud contre les musulmans. Il s'est converti à l'Islam et s'est joint à Mahomet après le traité d'Houdaybiya, et a participé à diverses expéditions pour lui, comme la bataille de Mu'tah, qui fut la première bataille entre romains et musulmans. Khalid ibn Al-Walid a rapporté que les combats étaient si intenses, que, pendant qu'il se battait, il a brisé neuf épées dans la bataille. Ce qui lui a valu le titre «Saif-ullah» signifiant «L'épée d'Allah». Khalid a pris la tête de l'armée après que Zayd ibn Haritha, Jafar ibn Abi Talib, et Abdullah ibn Rawahah furent tués. Après la mort de Mahomet, il a joué un rôle clé dans le commandement des forces de Médine d'Abu Bakr, lors des guerres de Ridda, la conquête de l'Arabie centrale, et en soumettant les tribus arabes. Il a capturé le royaume client arabe sassanide d'Al-Hira et a défait les forces perses sassanides durant la conquête de l'Irak (Mésopotamie). Il a ensuite été transféré au front de l'ouest pour capturer la Syrie romaine et l'État client arabe byzantin des Ghassanides, avec succès.

    Bien qu'Omar l'ait plus tard relevé du haut commandement, il est resté le leader le plus efficace face aux byzantins lors des guerres arabo-byzantines3. Sous son commandement, Damas a été capturé en 634, et il est le principal responsable de la victoire musulmane lors de la bataille du Yarmouk, ce qui a directement mené à la conquête du Bilad al-Sham (Levant). En 638, à l’apogée de sa carrière, il fut exclus des services militaires.

    À l'instar de très peu de chefs de guerre que l'histoire recense, tels que Gengis Khan et Alexandre le Grand, il ne connaît pas de défaite. Son génie de stratège, remarqué avant même sa conversion à l'islam (lors de la bataille de Uhud, il est le principal responsable de l'unique défaite de musulmans lors des guerres entre Mecquois et Médinois), lui vaut d'être surnommé par Mahomet, le « Sabre dégainé de Dieu ». Commandant au cours de plus d'une centaine de batailles, il n’en perd aucune, et cela malgré les moyens militaires limités de ses armées (armes peu sophistiquées et effectifs souvent largement inférieurs à ceux de l'armée ennemie). Il est parfois considéré comme l'un des plus grands stratèges militaires de l'histoire4, selon Ali Ibrahim Akram qui lui a consacré une biographie (The sword of Allah, 1970).




  • #2
    Oui c'est un grand personnage, il n'a jamais perdu une bataille, même si tu le considères comme ton ennemi il faut reconnaitre ses qualités.

    Comment

    Working...
    X