Annonce

Collapse
No announcement yet.

Tariq Ramadan accusé de viol par l'écrivaine d'origine tunisienne*

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Une troisième plainte venant des usa cette fois-ci, que font ses avocats ? Pourquoi voudrait-on tuer Tariq Ramadan ? Je trouve qu'il se passe beaucoup de choses, cette monté des peuples les uns contre les autres, pas uniquement en algérie, je crois que je vais ouvrir un topic insolite pour les infos bizarres.

    Comment


    • Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message
      Une troisième plainte venant des usa cette fois-ci, que font ses avocats ? Pourquoi voudrait-on tuer Tariq Ramadan ? Je trouve qu'il se passe beaucoup de choses, cette monté des peuples les uns contre les autres, pas uniquement en algérie, je crois que je vais ouvrir un topic insolite pour les infos bizarres.
      salut l'aghabie


      laisse la justice faire son travail et après seulement tu pourras donner ton appréciation...

      https://www.youtube.com/user/aldaleeltv3

      Comment


      • http://m.20min.ch/ro/news/monde/story/28064275

        Les procès-verbaux des auditions des deux accusatrices de l'islamologue suisse ont fuité dans la presse.

        Les deux femmes qui accusent Tariq Ramadan de viols ont décrit des scènes d'une très grande violence au cours d'investigations qui ont aussi révélé des connexions entre les plaignantes et des opposants au théologien musulman suisse, alimentant des soupçons de collusion pointés par la défense.




        Les viols décrits par les plaignantes

        Pendant leurs auditions dont l'AFP a eu connaissance, Henda Ayari et la seconde plaignante connue sous le pseudonyme Christelle ont raconté, de façon détaillée, les événements qui ont précédé leur rencontre avec Tariq Ramadan, inculpé depuis de viols et incarcéré en France.



        D'abord, des contacts via internet de plus en plus fréquents avec celui en qui elles voient alors un guide spirituel. Puis la naissance de rapports de séduction, avant un rendez-vous à l'hôtel en marge d'une conférence donnée par l'intellectuel.

        Christelle l'accuse d'avoir changé soudainement de comportement une fois dans la chambre, et de lui avoir imposé une relation sexuelle d'une grande brutalité, le 9 octobre 2009.

        «Le diable»

        «Lorsque je me suis retournée, j'ai vu que son visage avait changé. Un visage terrifiant comme si j'avais le diable face à moi», selon la plainte de Christelle.

        Elle l'accuse ensuite de lui avoir donné de «larges claques au visage, aux oreilles, aux bras, aux jambes, sur les seins et des coups de poing au ventre» afin de la «mettre KO», ainsi que d'avoir recouru à des pratiques sexuelles qui l'ont blessée physiquement.

        Henda Ayari a elle aussi raconté une relation à distance qui, lors de leur seul rendez-vous fin mars/début avril 2012, bascule dans la violence: «Il m'a étranglée très fort et giflée violemment car je résistais», a-t-elle dénoncé dans sa plainte.

        Avant cet accès de violence, elle avait accepté de se mettre en sous-vêtements dans la chambre d'hôtel de M. Ramadan. Toutes deux se décrivent comme ayant été alors sous son «emprise», Christelle évoquant «un lavage de cerveau». Tariq Ramadan a toujours contesté tout rapport sexuel avec les accusatrices.

        L'ombre d'une collusion dénoncée par la défense

        Dans une contre-attaque, les avocats de M. Ramadan ont porté plainte pour subornation de témoins en visant nommément l'essayiste Caroline Fourest, adversaire de longue date de l'islamologue.

        Dans leurs investigations, les enquêteurs ont mis au jour que les deux plaignantes ont partagé des contacts réguliers avec plusieurs détracteurs de l'intellectuel. Selon un procès-verbal dont l'AFP a eu connaissance, les relevés téléphoniques ne font apparaître aucun contact direct entre Henda Ayari et Christelle entre le 6 mai et le 6 novembre 2017.

        En revanche, ils montrent des communications fréquentes de chacune avec la ligne de Fiammetta Venner, une intime de Mme Fourest (116 fois pour Christelle et 156 pour Mme Ayari), sur cette même période de six mois.

        Alors que les plaignantes affirmaient ne pas se connaître, l'enquête a montré qu'elles s'étaient parlé plusieurs années auparavant. Elles ont invoqué une méprise car elles n'avaient alors eu que de brefs échanges téléphoniques parmi d'autres contacts avec de potentielles victimes. Le tout dans un climat, selon elles, de menaces de l'entourage de Tariq Ramadan.

        Les plaignantes et d'autres personnes entendues ont évoqué devant les enquêteurs les liens noués, avant le premier dépôt de plainte, avec d'autres femmes disant avoir été agressées sexuellement par M. Ramadan, mais aussi avec des opposants à l'islamologue.

        Des liens étroits

        Parmi ces derniers, la femme du chercheur Gilles Kepel, spécialiste de l'islam et lui aussi adversaire du théologien, a raconté début décembre avoir rencontré «il y a huit ou neuf ans», à Paris, Christelle en compagnie d'une animatrice de la radio Beur FM, dans un procès-verbal dont l'AFP a eu connaissance.

        Après cette entrevue, Christelle a été présentée à Caroline Fourest puis l'a accompagnée sur le plateau d'une émission de télévision, où elle débattait précisément avec Tariq Ramadan.

        Le numéro de l'animatrice radio apparaît également dans le relevé téléphonique établi par les enquêteurs: elle a été en contact 151 fois avec Christelle et 57 fois avec Henda Ayari sur la période mai/novembre 2017.

        Des éléments qui pourraient être utilisés par la défense de Tariq Ramadan pour discréditer les témoignages des plaignantes en les accusant de s'être concertées. Les plaignantes, elles, décrivent leur besoin de nouer des contacts pour faire front face à l'entourage de l'intellectuel. (nxp/afp)










        16.02.2018, 20:21


        Comment


        • Fourest parle de l'emission ou justement se trouvait christelle, elle disait qu'à la fin lorsqu'elle est venue la rejoindre Ramadan était blème. Je pense que ce gros con a dû avoir des relations peut-être pas de viol mais c'était le seul moyen de l'emmener devant le tribunal.

          J'ai pitié de lui par rapport à son état wa lakin la loi d'Allah Ta'ala est claire. Son entourage aurait du le stopper au lieu de le laisser faire. Qui de nos jours condamne le mal, surtout qu'en occident il n'y a aucun mal à avoir plusieurs maitresses.

          Comment


          • En réalité dans cette histoire personne n'est à défendre, tous pareil, les lesbiennes qui accusent Ramadan le coureur de jupon de viole de femmes qui se donnent. Qui est coupable ?

            Comment


            • Envoyé par réflexions Voir le message
              Et si on lui appliquait la charia ? Hhh
              Elle dit quoi déjà pour son cas ?
              Ah....ca c'est une chanson connue....ils font les lois de Chari3a et veulent la Chari3 pour les autres mais dés que ca doit s'appliquer sur eux...Ah non lá faut appliquer les lois des hommes (qu'ils disaient inefficaces, et inhumaines, et injustes...etc)

              Tu penses qu'en France ils vont lui jeter des pierres jusqu'á ce que mort s'en suive? Ou va t il demandé d'etre mis en prison humaine?

              Et son morratoire il dit quoi sur la lapidation?

              S'il s'avere que les accusations sont confortées par des preuves le bonhomme sera foutu pour 30 ans....
              Most important Thing to do before death: to live
              Your God may have a plan for you, but Nimos is not sure it's the best one for you

              Comment


              • Tu ments, on ne sait encore rien.

                Comment


                • Tariq Ramadan vient d'être hospitalisé, j'avoue avoir beaucoup de pitié pour lui, il semble être un homme si correct. Il faut dire qu'inviter des femmes dans un hôtel n'est pas très conseillé pour son statut religieux, à moins qu'il ne l'ai pas fait, que font ses avocats ? Il doit être extrêmement tourmenté.

                  Comment


                  • Apparemment il est inculpé mais pas encore condamné, ses avocats n'ont encore rien fait, bizarre.

                    Comment


                    • https://www.lorientlejour.com/articl...culpation.html

                      3 mois d'enquête et ils n'ont pas vérifié l'heure à laquelle Ramadan était à l'hôtel et si cela concordait avant de l'inculper ? Plus bizarre encore, il a 3 avocats wech rahoum dirou ? On ne sait même pas si il les a rencontré à l'hôtel qu'il est inculpé et incarcéré.

                      Comment


                      • J'ai regardé un peu sur le net, franchement tous les défenseurs de Ramadan tournent autour du pot ! A-t-il oui ou non rencontré ces femmes ? Si non l'affaire est close, si oui dans quelle circonstance, quand, comment, etc. Eux nous parle de fourste qui connaissait christelle, qui henda a ppelé 140 fois etc. n'importe quoi, méthodologie, on répond au principal et ensuite on va vers le détail.

                        Lui il est à l'hopital meskine et les autres jouent.

                        Alors elles étaient avec lui à l'hôtel ou pas ?

                        Comment


                        • Je viens de lire qu'apparemment le billet d'avion était une supercherie et qu'il serait arrivé à la conférence avec 2 heures de retard. Je suis désolée pour son épouse, pensez-vous qu'elle savait ? Elle semble si fatiguée. Drôle et triste histoire je trouve, élégant, riche, religieux, lettré, dominant, une gentille femme, pourquoi aurait-il fait tout cela et comment pensait-il que personne ne parlerait. Pourquoi n'a-t-il pas arrêté après l'histoire majda. Son frère répète en boucle diffamation. La justice a besoin de preuve, pièce à conviction, etc.

                          Comment



                          • Selon des échanges datant d'il y a quelques années entre le théologien suisse et l'une de ses maîtresses, échanges que le Journal du Dimanche a pu consulter, Tariq Ramadan, doublement mis en examen pour viol et hospitalisé depuis vendredi, était déjà menacé par une plainte en 2010.
                            Selon le Journal du Dimanche ce 18 février, le théologien suisse Tariq Ramadan, doublement mis en examen pour viol et hospitalisé depuis vendredi, était menacé de plainte dès 2010 par l'une de ses maîtresses.
                            Le journal s'est procuré la correspondance entre Tariq Ramadan et cette femme suisse, entendue comme témoin dans le cadre de l’enquête préliminaire mais qui souhaite rester anonyme car elle a« reçu des menaces ».
                            « Disparais et tais-toi »

                            Tout part d'une lettre envoyée le 12 novembre 2009 - et versée au dossier judiciaire - par la maîtresse à la femme de Tariq Ramadan. Dans ce courrier, elle estime qu'il est de son « devoir » de dire « la vérité que vous connaissez certainement ». Elle raconte que « cela fait plusieurs années » qu’elle entretient «  une relation intime » avec Tariq Ramadan.
                            Suite à cette lettre, Tariq Ramadan et sa maîtresse échangent régulièrement par mail, SMS et messagerie privée au cours de l'année 2010. D'après le JDD, « la question d’une plainte visant Tariq Ramadan est déjà clairement évoquée » par la femme suisse. Une menace à laquelle Tariq Ramadan aurait répondu : « Au tribunal, ils te poseront une seule question. Vous a-t-il maltraité ? Et là tu seras confondue sans soutien ni moyen de défense… ».
                            Quelques semaines plus tard, l'islamologue lui aurait adressé d'autres messages menaçants : « Tu parles encore une fois de moi, tu continues à médire et salir sur le Net ou dans tes milieux et c’est la foudre juridique qui s’abat sur toi. Dernier avertissement. Disparais et tais-toi. »


                            Ces éléments sont révélés au surlendemain de l'hospitalisation de Tariq Ramadan. Selon une source pénitentiaire, Tariq Ramadan a été hospitalisé au Centre hospitalier sud-francilien à Corbeil-Essonnes. Il devait y rester au moins jusqu'à ce dimanche, a indiqué une source proche du dossier.

                            https://www.ouest-france.fr/societe/...s-2010-5573769

                            Comment


                            • L’étau semble se resserrer autour de Tariq Ramadan. En détention provisoire depuis le 2 février dernier à la prison de Fleury-Mérogis, le théologien suisse a été mis en examen et écroué pour viols, dont l'un sur personne vulnérable, après les plaintes de deux femmes. Hospitalisé depuis vendredi en raison de deux pathologies graves, une sclérose en plaque et une maladie encore inconnue, l’islamologue aurait menacé une de ses accusatrices. "Tu parles encore une fois de moi, tu continues à médire et salir sur le Net ou dans tes milieux et c’est la foudre juridique qui s’abat sur toi. Dernier avertissement. Disparais et tais-toi", lance Tariq Ramadan dans un courriel du 6 novembre 2010 rapporté ce dimanche par le JDD. "Je vais te défoncer…"

                              Comme le révèle par ailleurs l’hebdomadaire, une autre série de messages pourrait un peu plus accabler le théologien. "Je vais te troncher toi…" "Je vais te défoncer…" Rien ne permet pour l’instant d’établir s’il s’agit de menaces physiques ou de promesses d’ordre sexuel. Ces messages confirmeraient toutefois que l’islamologue exigeait une soumission totale de ses conquêtes. Jusqu’à présent, Tariq Ramadan a toujours contesté les accusations portées contre lui et a refusé de s’exprimer sur sa vie privée et sexuelle.
                              https://www.valeursactuelles.com/soc...oublants-93345

                              Comment


                              • Nabil Ennasri sur l'affaire Tariq Ramadan
                                coupable de viol ou procès politique ?

                                ZfSa
                                Atlas HD-200s

                                Comment

                                Working...
                                X