Annonce

Collapse
No announcement yet.

Bejaia terre de science et de piété

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Bejaia terre de science et de piété

    L’islam en Kabylie

    Bejaia était une terre de savants, où régnait la piété.


  • #2
    Les savants étaient des guides et avaient de nombreux élèves.

    Parmi ces savants:

    -Abou Madyan Chou3ayv né en Andalousie, spécialisé dans le fiqh, ami d’Abdelqader al djilani, il a combattu au côté de Salah dine Al ayyoubi lors de la bataille de Hattin où il laissa son bras, par la suite il s’installa à Bejaia où il enseigna pendant 30 ans et forma de nombreux savants.

    -Yahya ben Maati à Nahwi (1169-1231) est né sur les hauteurs de Djurdjura, il enseigna à la grande mosquée de Damas ainsi qu’à Al Azhar, il écrivit de nombreux ouvrages dont le plus célèbre est « ad dura Al alfiyya » un traité de grammaire en 1000 vers.

    -Mohamed ben Ali ben Hammad essanhadji el Kalai est né à Bouira, il étudia à Bejaia puis à Alger et Tlemcen, durant le règne des Mouwahidine il fut nommé cadi en Andalousie.

    -Mansour ben Ahmad ibn Abdelhaq Nassir ed dine El Machdali (1235-1335)

    Il étudia le dogme, le fiqh et le hadith en orient puis occupa le poste de mufti à Bejaia.

    Ibn Khaldoune elogera sa méthode d’enseignement dans sa célèbre « muqqadima »

    -Abou Al Abbas Ahmad ben Idris,

    Ibn khaldoun fut son élève et dit de lui « l’imam le plus grand savant de Bejaia ».

    Il est né à Bejaia où il a étudié, il continua ses études à Al Azhar, à son retour il enseigna à Bejaia, on lui doit de nombreuses fatwa et un commentaire sur le précis de fiqh malikite « Al mukhtassar » d’ibn El Hajib.

    -Cheikh Ibrahim ben Caïd az Zwawi né en 1343, il fut un interprète du Coran et se distingua dans son explication de mukhtassar Khalil, ses fatwas furent célèbres au Maghreb et en orient.

    -Ibn Khaldoun né en Tunisie étudia à Bejaia et rappela le rôle de cette ville dans la diffusion de la science, il enseigna lui même dans la mosquée de la qasba de Bejaia.

    -Mohamed Touati (1385-1495)

    Il fut un des plus grands savants de Bejaia, ses exégèses étaient célèbres dans tout le monde musulman, il protégea la ville des espagnols, sa Madrassa enseignait toutes les disciplines et servaient de refuge aux conquérants marins, il reçu plus de 3000 étudiants.

    Cheikh El Wartilani (1713-1778) disait « la science coulait des cœurs des gens de Bejaia comme coule l’eau des sources »

    La chaîne des disciples Nasir Eddine ayant commenté à Bejaia le « mukhtassar » d’ibn Al Hadjib :

    Comment


    • #3
      -Ibn El Kharrat (1116-1185) célèbre mouhhadith de la ville de Bejaia qui écrivit de nombreux livres sur le Coran, les finalités de la sharia…

      Et bien d’autres savants.

      La qasba de Bejaia où enseigna Ibn Khaldoune
      https://laviedelivre.wordpress.com/2...e-et-de-piete/

      Comment


      • #4
        En 1510 elle fut occupée par les espagnols qui détruisirent ses mosquées et ses écoles et brûlèrent ses bibliothèques.

        Baba Arroudj et Kheiroudine tentèrent en 1512 de conquérir la ville aidés par 20 000 montagnards mais ils échouèrent. Au temps de Salah Rais le pacha d’Alger accompagné de 40 000 montagnards et d’une flotte Ottomane libéra enfin la ville

        --------------

        Et aujourd'hui ils font les éloges de l'espagne...

        Comment


        • #5
          ...
          Click image for larger version

Name:	DhRaXPkWsAAzSpE.jpg
Views:	1
Size:	56,7 Ko
ID:	5936992

          Comment


          • #6
            Bejaia durant la colonisation française, ce qui intéressaient les colons n’étant pas tant la population conquise mais leurs enfants. la France implanta des écoles françaises et s’attaqua aux Madrassa. Puis dans le but d’effacer leur identité, les autorités proposèrent la naturalisation à quiconque renierait ses coutumes et ses moeurs, les savants algériens déclarèrent apostat qui se naturaliserait.

            Comment


            • #7
              ...

              Comment


              • #8
                La France tenta d’annuler la loi musulmane fondée sur le Coran et la sunna la limitant aux affaires personnelles comme le mariage uniquement. Le gouverneur général De Gueydon, le 22/03/1874 déclara: Le juge musulman doit fléchir devant le juge français.

                Comment


                • #9
                  Au moyen âge Bejaia était considéré comme le centre d’enseignement le plus important du Maghreb on venait y étudier au même titre que Le Caire ou Tunis. Il y avait de nombreuses Madrassa tel que bayt Al Hikma et madinat Al ilm. Ibn Toumert y séjourna et fut le premier à traduire le Coran en langue tamazight. La ville connu également de grandes femmes savantes qui y étudièrent et y soutenir leurs thèses comme Rokia bent Abdelqawi et Aicha ben Amara. Bejaia et ses savants contribuèrent à diffuser l’islam à travers toute l’Afrique.

                  Comment


                  • #10
                    Eugène Fourmestraux écrit en 1830 qu’avant 1830 presque tous les algériens s’avancent lire et écrire et qu’il y avait dans chaque village des écoles, après 1830 les français privèrent les algériens d’instruction.

                    Comment


                    • #11
                      Berbrugger raconte « nos expéditions militaires ont fait disparaître la majeure partie des livres et anéanti la plupart des madrassas. » L’évangélisation caché derrière des actes humanitaires.

                      Comment


                      • #12
                        L’historien Abou Al Qasim saad souligne que l’église catholique constituait la 5e colonne de l’armée. La main du soldat qui brûlait et tuait était suivit de la main des hommes d’églises qui pensaient les plaies. Mais les deux mains appartenaient au même corps.






                        Comment


                        • #13
                          Le 28/08/1874 un arrêté gouvernementale abrogea les tribunaux islamiques en Kabyles

                          Comment


                          • #14
                            ...

                            Comment


                            • #15
                              Boudjellil était une ville connu pour son penchant religieux ou étudiaient de nombreux élèves chez le cheikh Oubelkacem connu pour son rejet de la politique d’assimilation. A la proclamation de l’insurrection la population de la ville s’engagea dans la bataille.








                              Comment

                              Working...
                              X