Annonce

Collapse
No announcement yet.

Algérie: Un litre d'essence à 125 Dinars algériens en 2019 ?

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Algérie: Un litre d'essence à 125 Dinars algériens en 2019 ?

    Algérie: vers un litre d’essence à 125 Dinars algériens ? (Ministre)

    Par
    khaled Bel
    -
    12 février 2018 à 15:23 Algérie: Un litre d'essence à 125 Dinars algériens en 2019 ? (Ministre)



    L’annonce du ministre des finances Abderrahmane Raouia à l’occasion d’une réunion entre les ministres des finances des pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et le Fond monétaire international (FMI) qui s’est tenue à Dubaï (Émirats Arabes Unis), devrait impacter considérablement le pouvoir d’achat des citoyens algériens.

    Comme nous l’avons rapporté dans nos éditions précédentes, le ministre des finances a annoncé que l’Algérie devrait mettre fin aux subventions d’essence à partir de l’année prochaine, et ne subventionnera plus les autres produits à partir de 2020. Ainsi, si le litre d’essence est en moyenne fixé à 35 dinars en 2018, il risque de passer à 125 DA/litre, si l’annonce du ministre s’avère vraie.

    Riche des ressources d’énergies fossiles, l’Algérie pratique actuellement le prix le plus bas des carburants dans la région du Maghreb en subventionnant 72% du prix réel d’essence soit 90 DA par litre payés par la caisse de l’Etat. Au Maroc le prix d’un litre d’essence est fixé à environ 85 DA/litre et en Tunisie à environ 67 DA.

    Si l’Etat algérien coupe toutes les subventions des autres produits de première nécessité à partir de 2020 comme l’indiquent les déclarations de Abderrahmane Raouia, le prix de la baguette de pain risque de se voir multiplier par quatre, alors que le salaire minimum garanti risque de stagner dans les limites des 18000 DA (Environ 120 euros). Un revirement de la politique socio-économique en Algérie qui remettra en cause la paix sociale achetée pendant plusieurs années grâce à une générosité démesurée de l’Etat algérien grâce aux recettes du pétrole.



    En savoir plus sur https://observalgerie.com/actualite-...yf4LIsdhyaG.99

  • #2
    a cela faut pas oublier de rajouter cette information !
    Les autorités fixent les prix des péages sur l’autoroute est-ouest

    22/10/2017

    Dès l’an prochain, l’utilisation de l’autoroute Est-Ouest sera payante. Les automobilistes devront payer, au moins, 1à 1,5 Da le KM pour emprunter cette infrastructure routière qui a coûté à l’Etat près de 20 milliards de dollars.

    Selon Ali Khelfaoui, directeur de l’Algérienne des Autoroutes, les opérations de péage commenceront dès la fin de l’année prochaine. « Le prix du kilomètre coûtera 1 à 1,5 DA ». Cela signifie qu’un automobiliste qui fait, par exemple, le trajet Alger-Blida déboursera près de 50 DA. Le trajet Alger-Oran coûtera près de 400 DA. Ces sommes sont imposées pour tenter de gagner au moins de quoi entretenir cette autoroute.

    Les autorités vont également placer plus de 1289 caméras de surveillances, 43 stations-service, 55 stations de péages, et 31 aires de repos sur l’ensemble de l’autoroute Est-Ouest qui devra être livrée en totalité en 2018.

    Comment


    • #3
      Envoyé par koceyla Voir le message
      Algérie: vers un litre d’essence à 125 Dinars algériens ? (Ministre)

      Par
      khaled Bel
      -
      12 février 2018 à 15:23 Algérie: Un litre d'essence à 125 Dinars algériens en 2019 ? (Ministre)



      L’annonce du ministre des finances Abderrahmane Raouia à l’occasion d’une réunion entre les ministres des finances des pays de la région MENA (Moyen-Orient et Afrique du Nord) et le Fond monétaire international (FMI) qui s’est tenue à Dubaï (Émirats Arabes Unis), devrait impacter considérablement le pouvoir d’achat des citoyens algériens.

      Comme nous l’avons rapporté dans nos éditions précédentes, le ministre des finances a annoncé que l’Algérie devrait mettre fin aux subventions d’essence à partir de l’année prochaine, et ne subventionnera plus les autres produits à partir de 2020. Ainsi, si le litre d’essence est en moyenne fixé à 35 dinars en 2018, il risque de passer à 125 DA/litre, si l’annonce du ministre s’avère vraie.

      Riche des ressources d’énergies fossiles, l’Algérie pratique actuellement le prix le plus bas des carburants dans la région du Maghreb en subventionnant 72% du prix réel d’essence soit 90 DA par litre payés par la caisse de l’Etat. Au Maroc le prix d’un litre d’essence est fixé à environ 85 DA/litre et en Tunisie à environ 67 DA.

      Si l’Etat algérien coupe toutes les subventions des autres produits de première nécessité à partir de 2020 comme l’indiquent les déclarations de Abderrahmane Raouia, le prix de la baguette de pain risque de se voir multiplier par quatre, alors que le salaire minimum garanti risque de stagner dans les limites des 18000 DA (Environ 120 euros). Un revirement de la politique socio-économique en Algérie qui remettra en cause la paix sociale achetée pendant plusieurs années grâce à une générosité démesurée de l’Etat algérien grâce aux recettes du pétrole.



      En savoir plus sur https://observalgerie.com/actualite-...yf4LIsdhyaG.99
      Salut

      que l’État arrête d'importer le carburant raffinés depuis l’étranger...

      L’État ne subventionne que les produit importés et le carburant en fait partie....

      a 125DA la grogne va éclater...

      https://www.youtube.com/user/aldaleeltv3

      Comment


      • #4
        ca serait une super idée ,ca évitera bcp d'embouteillages et les gens qui circulent juste pr circuler et gener les gens
        http://espace.algerie.over-blog.com/

        Comment


        • #5
          Envoyé par djam09 Voir le message
          ca serait une super idée ,ca évitera bcp d'embouteillages et les gens qui circulent juste pr circuler et gener les gens
          Je suis du même avis.
          Algérien, monothéiste, arabo-berbère.

          Comment


          • #6
            a 125 dinars l'ane de kabylie prendra de la valeur vous allez meme peut etre me voir sur le bord de l'autouroute est ouest galopant a dos de chameau -economie oblige ....c'est enorme je me me souviens qu'on payait je crois moins de 20 dinars le litre d'essence sans plomb , y a 4/5 ans le plein a moins de 1000 dinars a ce prix la on passe a 4000/5000 dinars le plein ca va faire mal au budget surtout qu'en algerie tout n'est pas organisé pour limiter les deplacements ...tout n'est pas au meme endroit -meme quand tu fais les courses il faut faire plusieurs magasins pour se ravitailler .

            mais bon ca va limiter les faux deplacements , nos jeunes seront disponibles pour travailler-ils ne feront les villes les unes apres les autres pour faire des selfies....enfin j'espere qu'ils vont bien le prendre parce que les habitudes sont pas faciles a oubliées.

            Comment


            • #7
              Envoyé par An-Nisr Voir le message

              Je suis du même avis.
              moi, de meme.

              Comment


              • #8
                Un litre d'essence à 125 DA ? Non mais allo quoi !

                un plein a 6250 DA qui te fait rouler 400 km alors que le SMIG est a 18000.

                Et vous êtes tous du même avis.

                Le syndrome du Stockholm.

                Ce peuple mérite bien son gouverneur.

                Comment


                • #9
                  je crois qu'ils sont riches smiley !!! ca deviendra insupportable si ils font ça -meme si c'est le vrai prix en realité !.... mais l'impact que cela va avoir meme sur le sac de lait ou la baguette sera terrible ! sans carburant pas de marchandises surtout que beaucoup de choses viennent du port ...

                  l'ane va revenir en force croyez moi !

                  Comment

                  Working...
                  X