Annonce

Collapse
No announcement yet.

les prix font un bond debut 2018

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • les prix font un bond debut 2018


  • #2
    Le ministre des Travaux publics et des Transports, Abdelghani Zaalane, a affirmé samedi à Alger, que les augmentations dans la tarification des transports seront applicables à partir du 10 janvier 2018.

    Lors d’une réunion avec des représentants de syndicats des opérateurs du transport collectif des voyageurs urbains et suburbain et des représentants des syndicats de taxieurs, organisée au siège du ministère, M. Zaalane a précisé que “ces augmentations sont symboliques et n’auront aucun impact sur le pouvoir d’achat du citoyen”, ajoutant que “cette mesure tient compte des intérêts des transporteurs et sera appliquée à partir de 10 janvier prochain “.

    Comment


    • #3
      Les nouveaux prix à la pompe des carburants calculés en TTC (toutes taxes comprises), applicables à compter du 1er janvier 2018 (à 00h00) sur tout le territoire national ont été rendus publics ce jeudi 28 décembre par l’Autorité de Régulation des Hydrocarbures (ARH) relevant du ministère de l’Énergie.

      Le prix de l’essence normale passera à 38,95 DA/litre (contre 32,69 DA en 2017), celui de l’essence super à 41,97 Da/litre (contre 35,72 DA en 2017), et celui de l’essence sans plomb à 41,62 DA/litre (contre 35,33 DA), indique un communiqué de l’ARH.

      Le prix du gas-oil passera à 23,06 DA/litre (contre 20,42 DA) tandis que le prix du GPL-c restera inchangé par rapport à 2017 (9 DA/litre), selon la même source.

      Ce réajustement vient en application de l’article 33 de la LF 2018 et de la décision de l’ARH n°76 du 25 décembre 2017, précise le communiqué.

      La méthodologie d’ajustement du prix du pétrole brut entrée-raffinerie, utilisé dans la détermination du prix de vente des produits pétroliers sur le marché national, est quant à elle définie par le décret exécutif n°08-289 du 20 septembre 2008.

      Pour rappel, la loi de finances 2018 a introduit une augmentation de la Taxe sur les produits pétroliers (TPP) applicable sur les carburants.

      Cette hausse est de 5 DA/litre pour l’essence et de 2 DA/litre pour le gas-oil.

      L’exposé des motifs du projet de cette loi avait expliqué que le réajustement des prix des carburants s’inscrit dans le cadre d’une démarche globale et graduelle qui vise à rationaliser leur consommation, réduire leurs importations, augmenter les recettes fiscales, diminuer les subventions budgétaires, préserver l’environnement et endiguer le phénomène de la contrebande frontalière.

      L’augmentation des prix des carburants en 2018 devrait générer des recettes supplémentaires de plus de 61 milliards DA pour le budget de l’Etat

      Comment


      • #4
        Commerce/Les téléphones, tablettes, puces, imprimantes et modems couteront beaucoup plus chers en 2018

        Par
        La rédaction
        -
        27 décembre 2017
        Les prix de beaucoup de produits importés vont connaitre une importante hausse dès janvier prochain. Le Premier ministère a établit une liste de 129 articles qui seront concernés par une augmentation de la taxe douanière de 30 et 60 %. A cet effet, il est clair que les téléphones portables, tablettes, imprimantes et robinets par exemple, pour ne citer que ces produits, vont se vendre beaucoup plus cher d’ici quelques jours. Leur prix va certainement doubler dans certains cas. A titre indicatif, les imprimantes, à jet d’encre ou laser, leurs cartouches et leurs accessoires, tablettes, disques durs, internes ou externes, les lecteurs de cartes mémoires ou à puces, modems, téléphones, leurs écrans et antennes, vont connaitre une hausse de leur taxe douanière de 30%. Si parallèlement à cela, le gouvernement a décidé d’interdire désormais l’importation des téléphones, puisqu’il y a des fabricants locaux, leur prix augmenteront tous de même puisque quelques uns de leurs composants seront touchés par cette sur-taxation. Il y a aussi certains appareils utilisés dans l’industrie qui seront concernés par cette hausse (appareil de filtrage de l’eau utilisés dans des usines de boissons). Ce qui se répercutera inéluctablement sur le prix des produits finis. Certains autres articles, tous types des robinets par exemple, ou des produits alimentaires à base de datte, connaitront une hausse des taxes douanières de l’ordre des 60%. Une importante gamme de produit connaitra donc une hausse importante de leur prix en 2018.

        Comment


        • #5
          Ca n'a pas encore commencé, je trouve que les fruits de saison sont chers entre 250 et 350 pour les mandarines, alors qu'elles sont partout, les dattes allant jusqu'à 700 dinars et encore pour la qualité, les oranges à partir de 120 dinars, etc. La viande a aussi augmenté je trouve.

          On a eu un séisme hier soir vers 10 heures, j'ai senti mais sans plus, je dormais hahaha.

          La grippe cette année a été très forte, ma médecin m'a dit qu'on avait des germes mutants (c'est comme nos jeunes). Aujourd'hui nous avons du soleil et les températures se sont beaucoup radoucies.

          Comment


          • #6
            Voici une vidéo sur pourquoi nos billets d'avion sont chers

            wow la france oblige l'algérien à payer 150 euros bassif liha !:

            Comment


            • #7
              oui j'ai vu la video c'est scandaleux si c'est vrai -le prix du billet vers l'algerie est une veritable arnaque ,mais si c'est vrai pourquoi personne ne demande a renegocier en fonction de l'evolution de la situation securitaire ...en fait les assureurs nous font payer tres cher parce que nous avons des abou marteaux chez nous ! c'est donc de notre faute...si les gens s'habillaient en burnous avec des robes kabyles inoffensives evoquant les couleurs des rivages du pacifique les billets seraient donc moins chers ...c'est a cause de vos archaismes qu'on paie cher l'avion !

              Comment


              • #8
                Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message
                Ca n'a pas encore commencé, je trouve que les fruits de saison sont chers entre 250 et 350 pour les mandarines, alors qu'elles sont partout, les dattes allant jusqu'à 700 dinars et encore pour la qualité, les oranges à partir de 120 dinars, etc. La viande a aussi augmenté je trouve.

                On a eu un séisme hier soir vers 10 heures, j'ai senti mais sans plus, je dormais hahaha.

                La grippe cette année a été très forte, ma médecin m'a dit qu'on avait des germes mutants (c'est comme nos jeunes). Aujourd'hui nous avons du soleil et les températures se sont beaucoup radoucies.

                j'en avais acheté sur la route a 60 dinars l'hiver dernier , bon c'etait un calibre balle de tennis pour les oranges -mais je pense que la ,ils sont obligés de monter les prix parce qu'ils paient eux aussi tout plus cher -c'est une sorte d'augmentation de salaire pour rattraper ce qu'ils perdent ailleurs et ça na plus de lien avec la disponibilité mais avec le prix de revient .

                est ce que le salaire grimpe aussi ? je parle des journaliers pour l'etat c'est plus compliqué de suivre ,surtout maintenant .

                Comment


                • #9
                  Je suis dans le privé (je préfère au public) ce n'est pas pareil, certains ont été augmentés mais pas tous.

                  Comment

                  Working...
                  X