Annonce

Collapse
No announcement yet.

le mot famine est prononcé par un homme politique

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • le mot famine est prononcé par un homme politique

    https://www.youtube.com/watch?v=i6c50b9Lvl4


    ce n'est pas une vague angoisse c'est une realité reflechie sur le peril qui menace le pays dans les prochaines années.

  • #2
    Envoyé par segalas Voir le message
    https://www.youtube.com/watch?v=i6c50b9Lvl4


    ce n'est pas une vague angoisse c'est une realité reflechie sur le peril qui menace le pays dans les prochaines années.
    toi, t'es nouveau le kabyle avare.
    tu ne parle que de catastrophes pour l'algerie mdr

    Comment


    • #3
      la c'est un sujet serieux _ on ne plaisante pas on s'informe !
      il y a suffisamment de post sur la seduction ou la religion pour cela _ la il s'agit de ce qu'il faut mettre dans la casserolle - au meme titre que l'oxygene on ne peut pas s'en passer donc le sujet est grave.

      Comment


      • #4
        Famine non mais afamè le peuple..avec.cette politique depuis 62 tous les analyses disent que celui qui est.entrain de payer les zoumes et femmes poltique est entraon de ruiner le pays
        Soit il le fait expres soit x.est un groupe d.ignorant soit le concours xirconstentiel des deux
        Quelqu.un voulait abbatre tous les arbres et usine avant 62 il n.a pas pus..le FLN c.est presentè en 62 il a trouvè ce qu.il n.a jamais esperer trouver..

        Disans et priant que Dieu protege.ce pays....
        Mais un peuple qui ment.vole trafique ne seras qu.une torche dans ma main satanique
        ""PouSez.vous dit satan ce peuple est hypocrite pire que des kouffare je serais sur eux un soltane
        Je vais les èpouset homme comme.femme
        kijate kléte '' d'ou elle vient je mange''

        Comment


        • #5
          Est-ce que le prés. Boutefliqa a fait un rêve comme Pharaon (7 vaches maigres qui avalent 7 vaches grasses) ? Les Algériens seront obligés de se mettre au travail c'est tout. J'aurai plus peu si le ciel ne donnait pas de son eau ou si la terre refusait de faire germer les plantes, donc ce qu'il y a de plus important que la casserole c'est bien la religion, on ne met pas la charrue avant les boeufs.

          Comment


          • #6
            oiseaux de mauvaise augure.

            et toi la religieuse,le travail passe avant la religion,
            kada,el fa9ra yakounou kafre

            Comment


            • #7
              l'Algérie a de quoi produire de l'agriculture pour tous les algériens, il suffit de revoir sa politique économique ..
              Panoramic life - focus on the good

              Comment


              • #8
                l'ail a 1800 dinars la nectarine a 4000 dinars manque plus que l'huile a 8000 dinars et la baguette a 800 dinars et ce sera en effet la famine .

                Comment


                • #9
                  Je ne crois pas pour le moment nous allions vers la famine, il y a des changements mais pas pour aller vers la famine. J'ai de l'espoir parce que les changements sont positifs malgré la cherté, je souhaite plus de rigueur de la part du gouvernement (avec ça vous croyez que j'aurai une bonne place à la présidence ?)

                  L'Algérie est un pays qui a pas mal de ressource, il faut punir et stopper la corruption.

                  Comment


                  • #10
                    vous avez reçu votre facture sonelgaz pour cette hiver ? vous avez vu les taxes qui s'y rajoutent et ce n'est qu'un debut ,vous avez vu le prix des carburants ,le prix de certains produits alimentaires ,il y a une hausse sur tous les produits ou quasiment...vous avez pas aperçu les policiers en moto sur les routes a la recherche du moindre dinars ...la hausse de la casnos ,les droits douanes qui vont passer de 30% a 45% prochainement sur les importations -tout cela va generer une terrible baisse du pouvoir d'achat qui va impacter les budgets des familles ...vous savez on peut mourir de faim ou souffrir de malnutrition avec les etalages des marchés remplis...regardez aussi l'activité dans le privé et la vitesse a laquelle elle baisse ,il n'y a plus autant de travail a 2000 dinars la journée alors qu'avant le journalier se contentait de 1200 ou 1400 dinars voir moins,les gens reclament plus parce qu'ils n'arrivent plus a vivre avec un salaire plus bas,entrainant une baisse de l'activité et donc plus de precarité.Les couches moyennent s'appauvrissent de plus en plus et commencent a entamer leur epargne ,quand l'epargne ne jouera le role de bouclier que se passera t il ?

                    Comment


                    • #11
                      Pour le moment sur Alger, on le voit pas ainsi, pour vous dire que l'Algérien ne sait même pas ce qui se passe. Il faut comprendre leur mentalité, c'est des jm'enfoutistes, ils ne s’intéressent pas à la société et ce qui lui arrive, ils font leur besogne, festoient, mangent, boivent et c'est tout, c'est ça l'algérien moyen ! Ils n'ont pas d'oeil sur leur société, c'est des gens bas majoritairement.

                      L'Algérien joue le misérable mais il a de l'argent, ils ont tous de superbes maisons construites, des voitures derniers modèles, leurs enfants dans des écoles privées pour certains, des vacances en turquie, tunisie, etc. nous sommes encore loin de la famine.

                      2017 est une année de résolutions gouvernementales, j'en ai parlé, régularisation de tous les terrains et constructions, régularisation des impayés (comme la seeal, sonalgaz, électricité, etc.), ils régulent les transports en offrant de nouvelles lignes tenues par le privé auparavant. etc.

                      Je souhaite qu'il stoppe le piston et le paiement sous la table !

                      Les horaires de la mairie ont changé, ils terminaient à 16h maintenant c'est 18h30.

                      Comment


                      • #12
                        oui mais l'algerie c'est loin d'etre alger ou les grandes villes comme oran -l'algerie c'est d'abord un vaste monde rural -si vous cumulez tous les petits bourgs de quelques centaines ou milliers d'ames et cela un peu partout a travers le pays dont quelques 4000 villages en kabylie -la region la plus dense en algerie -vous avez l'algerie...les zones urbaines comme alger sont pres des centres de decision et ont toujours beneficié de l'appauvrissement des zones rurales et du manque d'infrastructures ainsi que de l'imperatif d'investir dans les zones urbaines pour rentabiliser son immobilier ou ses affaires -donc plus c'est la crise plus alger fait rever le naif compagnard qui vient y investir ses sous en esperant sortir de la crise qui touche son patelin -un peu comme l'europe fait rever le haraga lol .Voila pourquoi a alger on ne ressent pas encore les effets de la crise pour l'instant mais ça viendra...n'oubliez pas non plus l'argent de l'ansej que tout le monde ou quasiment a converti en voiture ,en etage de maison ou en tenue de marques joue un role d'amortisseur a la crise ,il leur reste quelques millions encore -on n'oubliera pas non plus les impots que l'algerien paie rarement alors qu'il le doit -l'etat va commencer a demander le retour de cet argent pour ne pas mettre tout le systeme en faillite et la on verra si il n'y a pas la crise...apres pour les vacances en tunisie et en turquie cela ne concerne que les nouveaux riches et quelques fonctionnaires grassement payés pour entretenir le regime -d'autres nouveaux riches ;eux ont fait fortune en oubliant l'impot et en economisant le ciment sur les chantiers -quand les ponts et les murs qu'ils ont construit pour les marchés publics de l'etat se mettront a s'affaisser vous comprendrez d'ou vient leur richesse...on l'a un peu vu avec l'autoroute est ouest mais y a plein d'autres exploits a moindre echelle.

                        il est vrai que la crise a quelque chose de bon c'est qu'elle pousse l'etat a changer de mentalité et s'organiser comme les autres pays pour eviter justement de ne plus avoir de quoi payer son armée et sa police, ce qui est infiniment plus grave que la famine chez le peuple.

                        Comment


                        • #13
                          Je ne sais pas ce qui se passe dans les milieux ruraux. Alger est un ramassi de menna et menhih, c'est rare de trouver des algérois d'origines, d'ailleurs je n'en ai jamais rencontré. Avant c'était l'ansej, maintenant c'est les investissements, j'avais écrit que l'Algérie s'était ouverte à des projets surtout concernant le tourisme, malheureusement l'oeil des banques algériennes n'est pas assez ouvert pour voir les opportunistes escrocs... Je raconterais in shaa Allah mais pas maintenant assobro chwiya 'liya.

                          De mon point de vue, l'Algérie devrait s'en sortir en s'épurant de tout trafic et de toute arnaque, n'oubliez pas que les investisseurs étrangers sont près à saisir la balle au bon, le peuple algérien est un excellent consommateur. Si la corruption reste telle qu'elle est actuellement oui l’Algérie fera banqueroute, si l’Algérie tape sur les doigts des corrupteurs et reprend l'économie à son compte, elle s'en sortira, wa Allahou a'lem. Je ne sais pas qui passera à la trappe.
                          Plusieurs domaines, qui étaient de l'ordre du public avaient été laissés au privé. Le privé algérien ne déclare rien, fait tout au noir, le citoyen était perdant puisqu'à la merci de ce privé sans peur et limite. L'état aussi était perdant puisque le privé garde tout pour lui.

                          J'attends impatiemment que l'état mette le nez dans le monde du travail, plus de 60 % de la population active travaille au noir, beaucoup de déclarer chomeur possèdent des ateliers en tous genres.

                          Comment


                          • #14
                            Avec mon expérience personnelle soyez reassurez d'Allah vous pouvez bien vivre sans électricité sans gaz ..une belle cheminėe ça suffit amolement
                            kijate kléte '' d'ou elle vient je mange''

                            Comment


                            • #15
                              Il y a encore trop de gaspillages de nourritures pour penser que les algériens ont intégrer le fait qu'il puisse y avoir la famine un jour, il n'y a pas encore de changement de pratiques, on le voit dans les mariages, dans toutes les fêtes , parce que l'Algérien a besoin de montrer qu'il a réussi, plus il y a de l'abondance, plus on prouve à l'entourage qu'on a réussit sa vie, je lisais un jour un article , l'auteur disait après un mariage, ce qu'il reste sur les tables peut nourrir toute la Somalie, c'est dire. Il y aura des solutions économiques pour éviter la crise alimentaire de toute façon, le gouvernement ne s'est pas mis en mode austérité avec sa pléthore de ministres
                              Panoramic life - focus on the good

                              Comment

                              Working...
                              X