Annonce

Collapse
No announcement yet.

Sur une autre planète"un blogueur condamné à 10 ans de prison"...

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • Sur une autre planète"un blogueur condamné à 10 ans de prison"...



    VGAYET (Tamurt) – Mis en détention préventive depuis le 18 janvier de l’année dernière, soit depuis un an et presque cinq mois, le blogueur kabyle de Vgayet, Merzoug Touati, risquait une lourde peine de prison en comparaissant, ce jeudi, au tribunal de Vgayet. Effectivement, la peine requise par le procureur semble être celle du tribunal, à savoir 10 ans de prison ferme et une amende de cinq millions de centimes.

    https://tamurt.info/fr/le-blogueur-t...ans-de-prison/
    Ulac win izegren asif ur yevzigh ...

  • #2
    Algérie : le blogueur Merzoug Touati condamné à dix ans de prison pour espionnage

    25 mai 2018 à 13h57 — Mis à jour le 25 mai 2018 à 13h58Par Jeune Afrique avec AFP

    Le blogueur algérien Merzoug Touati, poursuivi pour « intelligence avec une puissance étrangère », suite à la diffusion sur Internet d'un entretien avec un diplomate israélien, a été condamné jeudi à dix ans de prison ferme.

    Le tribunal criminel de Béjaïa (à l’est d’Alger) a déclaré Merzoug Touati coupable d’avoir entretenu « avec les agents d’une puissance étrangère des intelligences de nature à nuire à la situation militaire ou diplomatique de l’Algérie ou à ses intérêts économiques essentiels », un crime passible de 20 ans de prison.


    Le blogueur, âgé de 30 ans, a été condamné le jeudi 24 mai à dix ans de prison ferme. « Merzoug Touati est un blogueur qui n’a fait qu’exercer ses droits garantis par la Constitution. Il est libre de parler avec qui il veut et de dire ce qu’il veut », a déclaré Me Boubakeur Esseddik Hamaïli, l’un de ses avocats.



    Le jeune diplômé universitaire au chômage avait été arrêté le 25 janvier 2017 suite à la parution d’une vidéo sur son blog Al Hogra, qui a été fermé par les autorités. Depuis, il est incarcéré à la prison d’El Khemis, à Béjaïa. Dans cette vidéo, il avait interrogé le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien sur les relations entre l’État hébreu et les pays arabes.

    Sur sa page Facebook – fermée elle aussi -, Merzoug Touati était également connu pour ses positions critiques à l’égard des élus locaux dont il dénonçait les pratiques de corruption et de mauvaise gouvernance. Des chefs d’accusation écartés

    Merzoug Touati, qui n’a obtenu que des emplois précaires depuis qu’il est diplômé de l’université, « n’a jamais occupé de poste à responsabilité lui donnant accès à des informations qu’il aurait pu communiquer » à une puissance étrangère, a souligné son avocat Me Boubakeur Esseddik Hamaïli. Ce dernier , qui avait plaidé l’acquittement, a indiqué qu’il allait s’entretenir dimanche 27 mai avec son client pour savoir si celui-ci décidait de faire appel.

    La cour a en revanche écarté le chef d’accusation d’avoir « incité les citoyens ou habitants à s’armer contre l’autorité de l’État », passible de la peine de mort, et deux autres crime et délit d’atteinte à la sûreté de l’État dont était accusé le blogueur pour avoir posté un appel à manifester sur Facebook, selon un de ses avocats, Me Boubakeur Esseddik Hamaïli.

    Dans ce procès, le Parquet avait requis la prison à perpétuité contre le blogueur.

    Comment


    • #3
      comment un blogueur précarisé peut obtenir un entretien avec le porte parole du ministère des affaires étrangères israelien, de l'autre côté on peut dire aussi que la parole n'est pas vraiment sous contrôle. !! étrange cette histoire. Quand on veut tuer son chien, on dit qu'il a la rage on dirait.
      Panoramic life - focus on the good

      Comment


      • #4
        La messe est dite : délit d’atteinte à la sûreté de l’État

        Je ne sais pas si vous vous rappelez de la vidéo ma sotich dans laquelle il précisait ma trafouch manich heb nawedha, Anes tina le précise aussi dans ses vidéos. Juste avant Ramadan lorsque les internes voulaient faire grève, le nombre de policier déployer, je crois que l'algérie a très peur soit d'une guerre civile soit d'un coup d'état.

        Comment


        • #5
          Ce blogueur est condamné pour intelligence, la messe est dite, peuple restez ignorant et stupide !!
          Panoramic life - focus on the good

          Comment


          • #6
            Quel beau pays....

            Ulac win izegren asif ur yevzigh ...

            Comment


            • #7
              La parodie de Ramadan dernier dans une zaouia : totkhol saraq tokhroj wazir el awel... Toute les sociétés marchent actuellement sur la tête, l'avidité, l’appât du gain, l'éloignement de la religion, le sperficiel, la débilité, le plus important est d'oublier vos deux poids deux mesures.

              Comment


              • #8


                touati merzoug n'a pas les zaouias derriere lui ! .

                Comment


                • #9
                  Zaouia d'après ce que j'ai compris sont des pensionnats d'apprentissage de la religion, cela veut simplement dire que tout est lié au gvt et donc contrôlé.

                  Comment


                  • #10
                    la commune de bousselam a deja donné deux exemples a travers slimane bouhafs et touati merzoug ,cette commune desheritée sert de laboratoire de decisions judiciaires destinées a influencer l'ensemble du territoire - il n'y a ni intelligence avec l’ennemi ni skopi , il s'agit de faire taire celles et ceux qui continuent a s'opposer a ce systeme gangrené jusqu'a la moelle ...pour le pays il y a plus a craindre de chakhib khelil ou des islamistes obscurantistes arabes que d'un youtuber qui met sur sa chaine une interview sur les accointances entre les regimes arabes et israel....il n'y a rien a bousselam qui justifie qu'israel s'y interesse et le youtuber n'occupe aucun poste strategique - on marche sur la tete ! on prend des citoyens sans influence et on en fait des exemples ,nous sommes bien dans une dictature...un jour triste pour l'algerie,la liberté d'expression et la democratie .

                    Comment


                    • #11
                      Le procureur de la République a requis, ce jeudi 24 mai, la perpétuité contre le blogueur poursuivi notamment pour espionnage « avec des agents étrangers dans l’objectif de porter atteinte à la position diplomatique de l’Algérie », « incitation à prendre les armes » et « incitation à attroupement », selon Saïd Salhi.

                      Merzoug Touati est détenu depuis janvier 2017. Ce blogueur « est inculpé de charges liées à un message publié sur Facebook et à une vidéo publiée sur YouTube qui, selon les autorités, ont encouragé les troubles civils », a rappelé Amnesty international dans un communiqué publié mercredi 23 mai.
                      Bouhafs insultait l'Islam je crois, qu'il soit chrétien est une chose qu'il insulte la religion des autres, non !
                      Last edited by L'aghabie l'aghabie; 25/05/2018, 20h20.

                      Comment


                      • #12


                        Les commentaires semblent dire que c'était un collaborateur. Allahoua'lem

                        Comment


                        • #13
                          Vous me reconnaissez ?

                          Ulac win izegren asif ur yevzigh ...

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par Miss angel Voir le message
                            comment un blogueur précarisé peut obtenir un entretien avec le porte parole du ministère des affaires étrangères israelien, .
                            Bonne question à laquelle c'est à Merzouk Touati de répondre.

                            Algérien, monothéiste, arabo-berbère.

                            Comment


                            • #15
                              Envoyé par An-Nisr Voir le message

                              Bonne question à laquelle c'est à Merzouk Touati de répondre.
                              on peut se poser la question. Si le porte parole a estimé pourvoir confier des informations à un blogueur , c'est que ces informations n'étaient pas sensibles et que d'autre part si les informations de nature intelligente confié par le blogueur étaient confidentielles, alors il faut revoir les failles du niveau de sécurité du gouvernement algérien et non pas incriminer le blogueur.

                              Panoramic life - focus on the good

                              Comment

                              Working...
                              X