Annonce

Collapse
No announcement yet.

le Maroc supprime la langue arabe

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • le Maroc supprime la langue arabe

    Le Maroc enterre trente ans d’arabisation pour retourner au français

    Le royaume décide de « franciser » notamment l’enseignement des mathématiques, des sciences naturelles et des sciences physiques.

    Par Omar Brouksy (Contributeur, Le Monde Afrique, Rabat)

    LE MONDE Le 19.02.2016 à 14h45 • Mis à jour le 20.02.2016 à 12h26
    Le 1er décembre 2015, le chef du gouvernement, Abdelilah Benkirane, apprend que le ministre de l’éducation nationale, Rachid Belmokhtar, un proche du palais, avait présenté au cabinet royal un important programme visant à « franciser » l’enseignement des mathématiques, des sciences naturelles et des sciences physiques. Ce projet, qui prévoit aussi l’enseignement du français dès la première année du primaire au lieu de la troisième actuellement, a été préparé en catimini et présenté par le ministre au roi sans que Benkirane en soit informé.
    Celui-ci est hors de lui et devant les députés médusés, il ne mâche pas ses mots en s’adressant à son ministre de l’éducation : « Tu t’es attelé à l’introduction du français, mais alors le feu va prendre ! Cela, c’est le chef du gouvernement qui l’estime et l’évalue... C’est pour cela que quand sa majesté le roi a décidé un jour de choisir un chef du gouvernement, il n’a pas désigné Belmokhtar, il a choisi Benkirane… S’il voulait Belmokhtar, il l’aurait pris, il le connaît avant moi. Il m’a désigné moi pour que ce soit moi qui décide… et c’est pour cela que je [t’ai] adressé une lettre pour [te] dire que cette décision de franciser ces matières, il faut que [tu] l’ajournes afin que nous y réfléchissions parce que moi je n’étais pas au courant et que [tu] n’y as pas accordé d’importance. »



    Mais rien n’y fait. Le 10 février, l’enterrement de l’arabisation de l’enseignement est validé lors du dernier conseil des ministres présidé par le roi à Lâayoune, chef-lieu du Sahara occidental. La bataille pour la mise à l’écart de ce projet paraît définitivement perdue pour les islamistes qui dirigent l’actuel gouvernement, se réjouissent les partisans du retour à la langue de Molière dans les écoles et les lycées. « Arabisation et islamisation vont de pair »

    « Pour eux [les islamistes], arabisation et islamisation vont de pair car la langue est liée à la pensée », se félicite Ahmed Assid, un professeur de philosophie aux positions laïques. « Ce retour aurait dû se faire depuis longtemps. Nous avons perdu trente ans à cause de petits calculs idéologiques. Avant d’arabiser, l’Etat marocain aurait dû d’abord réformer la langue arabe dont le lexique et les structures n’ont pas varié depuis la période préislamique », ajoute-t-il.

    C’est dans le début des années 1980, avec l’arrivée au gouvernement du parti conservateur de l’Istiqlal, que l’arabisation de l’enseignement public a été mise en place avec la bénédiction implicite du roi Hassan II (1961-1999). Renforcer les conservateurs et les islamistes au détriment de la gauche marocaine (moins enthousiaste à l’égard de l’arabisation) était un objectif majeur du palais.


    « A partir des années 1960, le Maroc a commencé à “importer” des enseignants d’Egypte et de Syrie afin de conduire le processus d’arabisation. C’est à cette époque que le wahhabisme et la pensée des Frères musulmans se sont progressivement introduits dans le royaume », souligne l’historien Pierre Vermeren. Plus de seize ans après la mort d’Hassan II, la réforme de l’éducation n’a toujours pas eu lieu alors que l’enseignement privé ne cesse de s’amplifier au détriment de l’école publique : de 9 % en 2009, la part des élèves scolarisés dans le privé est passée à 15 % en 2015, selon Global Initiative for Economic, Social and Cultural Rights, un centre de recherches sur les inégalités dans l’accès à l’éducation. « Inutile et contreproductif »

    Ouvertement hostiles au projet, les islamistes du PJD adoptent pour l’instant un profil bas. « Franciser notre enseignement n’est pas la meilleure solution, mais nous n’allons pas entrer en conflit avec la monarchie. C’est inutile et contreproductif. Ce projet montre à quel point le lobby francophone est encore puissant et à quel point notre pays dépend de la France », commente, désabusé, un député du PJD qui a préféré garder l’anonymat.

    Selon les derniers chiffres officiels, le réseau des établissements scolaires d’enseignement français au Maroc est tout simplement le plus dense au monde avec, à la rentrée de 2015, plus de 32 000 élèves dont plus de 60 % de Marocains. Ces établissements (près de vingt-cinq aujourd’hui) couvrent les principales villes du royaume. Seuls les Marocains les plus aisés ont les moyens d’y inscrire leurs rejetons.

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/articl...pFhSq8aWRKk.99

  • #2
    les arabes obtiennent toujours l'inverse de leurs objectifs -ils voualeint arabiser et ont detruit la langue tamazight maintenant ils se retrouvent sous la langue française - evidement je soutiens ce changement salutaire meme si le français n'aurait jamais du occuper ce rang -on sort d'une colonisation linguitique pour entrer dans une autre -mais shah , j'aurais preferé que ce soit l'hebreux pour une totale humiliation ...nous ne renoncerons pas a recuperer notre patrimoine , ceci n'est qu'un aveux d'echec de la langue arabe comme langue de production et de communication -ce n'est pas la mort de tamazight mais un debut de phase terminale pour l'arabe ....cela va profiter au developpement de tamazight .

    Comment


    • #3
      Je trouve que ce roi du Maroc , commandeurs des croyants et descendant du Prophète Mohamed a une vision très moderne des choses ; il n'est pas aliéné à la langue arabe, il rétablit d'ailleurs une anomalie qui est que ces matières là sont déjà enseignées en français mais seulement au niveau universitaire. Le roi veut faire entrer le Maroc dans la modernité , à ce niveau là, il n'a pas de scrupule à choisir la langue de l'ancien colonisateur, d'ailleurs on ne peut pas avoir toujours ce regard sur l'histoire si on veut avancer, les rapports ont changés , d'ailleurs il ne fait pas la promo de la francophonie, il est plus pragmatique que ça.

      le tamazight est promu langue nationale algérienne. Une langue c'est quelque chose de vivant, il faut le développer partout où l'arabe se développe, il fait partie de l' ADN de l'Algérie.
      Panoramic life - focus on the good

      Comment


      • #4
        C'est marrant (et révélateur à la fois): là où il est question de francisation, nos chers berbéristes y voit un retour à Tamazight, du moins une chance pour cette would-be langue.

        Kocelya et Miss Angel, je vous aime bien wallah, mais vous êtes OUT J'aimerai d’ailleurs que vous m'expliquiez le "lien logique" entre francisation de l'enseignement d'une matière et l'avenir de Tamazight???
        Algérien, monothéiste, arabo-berbère.

        Comment


        • #5
          Envoyé par An-Nisr Voir le message
          C'est marrant (et révélateur à la fois): là où il est question de francisation, nos chers berbéristes y voit un retour à Tamazight, du moins une chance pour cette would-be langue.

          Kocelya et Miss Angel, je vous aime bien wallah, mais vous êtes OUT J'aimerai d’ailleurs que vous m'expliquiez le "lien logique" entre francisation de l'enseignement d'une matière et l'avenir de Tamazight???

          Azul à Dada
          Toi aussi t'es excellent dans ton genre,une pauvre victime de la loi de GODWIN...
          Ulac win izegren asif ur yevzigh ...

          Comment


          • #6
            Envoyé par An-Nisr Voir le message
            C'est marrant (et révélateur à la fois): là où il est question de francisation, nos chers berbéristes y voit un retour à Tamazight, du moins une chance pour cette would-be langue.

            Kocelya et Miss Angel, je vous aime bien wallah, mais vous êtes OUT J'aimerai d’ailleurs que vous m'expliquiez le "lien logique" entre francisation de l'enseignement d'une matière et l'avenir de Tamazight???
            deja une enorme satisfaction personnelle , j'ai l'impression que mes ancetres sourit de la haut en vous regardant vous faire humilier ça n'a aucun lien avec la logique c'est emotionnel...lourat el ilm /lourat el djenah qui devient une langue parasite dont on ne sait pas comment faire pour s'en debarasser pour eviter de tenir les derniers classement au niveau de l'enseignement et de la production de biens....vous avez exageré et vous payez le prix fort aujourd'hui ! c'est tout simplement honteux , degradant ,humiliant pour la langue arabe et la civilisation qu'elle a voulut imposer a tout le monde ...vous avez ecrasé la langue de l'afrique du nord pour suivre les arabes comme si ils avaient les clefs des nuages au lieu de ça ils vous ont mener vers la cave et les egouts -60 ans apres, apres vos nombreux echecs ,le monde revient vous apprendre comment communiquer correctement -vous demandez a etre recolonisé vous memes car c'est votre seul espoir de vous en sortir ...une totale humiliation qui va assommer les peuples de cette region et qui finira par les pousser a un questionnement sur la responsabilité de ceux qui les ont mener la ...n'oublies pas qu'hitler est monté au pouvoir a cause de l'humiliation subit par le peuple allemand lors de la signature du traité de paix de la premiere guerre mondiale ...sauf que cette fois j'espere que ce hitler sera un amazigh et il le sera c'est certain et il se souviendra de ceux qui sont la cause de son humiliation .

            pourquoi c'est une victoire pour tamazight -parce que vous avez perdu tous les arguments pour continuer a defendre l'indefendable - vous n'avancez plus avec cette langue vous reculez et vous en etes conscients maintenant meme le lait ne se trouve plus dans les epiceries ....

            ces jeunes qui vont apprendre le français des le primaire vont finir par perdre l'arabe dit culturel ,c'est autant de jeunes qui seront accessible a une autre culture et que nous pourrons detourner plus tot de l'arabe -l'inutilité de l'arabe sur le plan scolaire va desinteresser de plus en plus de son apprentissage -les petits berberophones de naissance seront sauvés ,ils lacheront completement cette langue pour ne s'interesser qu'aux sciences et leur langue ...les petits arabophones vont se poser des questions pourquoi on lui enseigne en français, si culturellement il est arabe....et c'est la que nous interviendrons pour les guider vers des reponses .

            l'abandon au maroc aura bien entendu un effet domino -il est hors de question pour un pays de se laisser depasser par le voisin cela va donc stimuler les changements .

            Tamazight apparaitra alors comme la langue du nouveau nationalisme culturel nord africain ! cela prendra le temps qu'il faudra mais elle profitera de toutes les breches disponibles ...l'arabe finira sa course dans les mosquées ouil faudra etre bilingue pour expliquer les versets et hadiths devant une population dont les capacités en arabe auront fortement diminué .

            ça me fait plaisir parce que j'etais l'un des premiers a dire alors que d'autre manifestait pour tamazight , que la solution passait d'abord par le retrait de l'arabe de l'ecole - et c'est d'autant plus facile en algerie parce que l'algerie est moins arabisé que le maroc et qu'il y a un parti politique qui met la pression pour la division du pays si on persiste sur cette voie...mme benghebrit doit passer a l'action et devancer le maroc sur ce sujet ...ce sera plus difficile par contre religieusement car on a plus de wahabites saoudiens sans visa en algerie -c'est le moment de tout expulser leurs livres ,leur langue et eux en passant .





            Comment


            • #7
              Envoyé par An-Nisr Voir le message
              C'est marrant (et révélateur à la fois): là où il est question de francisation, nos chers berbéristes y voit un retour à Tamazight, du moins une chance pour cette would-be langue.

              Kocelya et Miss Angel, je vous aime bien wallah, mais vous êtes OUT J'aimerai d’ailleurs que vous m'expliquiez le "lien logique" entre francisation de l'enseignement d'une matière et l'avenir de Tamazight???

              Salut An-Nisr,

              Je ne vois pas de lien direct entre la francisation de certaines disciplines scientifiques (et là pour moi ce n'est pas innocent de franciser ces disciplines ) et le tamazight. Cependant, on mesure le niveau de culture d'un pays dans la capacité qu'il a à alphabétiser son peuple et sa place dans les disciplines dures. Si le roi veut franciser les matières scientifiques c'est qu'il veut intégrer le Maroc dans l'espace mondial de la recherche, l'arabe s'y préte moins je pense car son champ de propagation est réduit. Parallèlement , là où il y a de la place pour le français , puisque les verrous sont débloqués, il y a la place pour le tamazight qui a toute sa légitimité à exister et se développer, avec bien sûr un moindre impact.

              si j'étais le roi, je serai passé directement à l'anglais

              Je ne parle pas ici de la stratégie de des-arabisation politique et religieuse sous-jacentes.

              Panoramic life - focus on the good

              Comment


              • #8
                Envoyé par koceyla Voir le message
                ....

                Tamazight apparaitra alors comme la langue du nouveau nationalisme culturel nord africain ! cela prendra le temps qu'il faudra mais elle profitera de toutes les breches disponibles ...l'arabe finira sa course dans les mosquées ouil faudra etre bilingue pour expliquer les versets et hadiths devant une population dont les capacités en arabe auront fortement diminué .

                ça me fait plaisir parce que j'etais l'un des premiers a dire alors que d'autre manifestait pour tamazight , que la solution passait d'abord par le retrait de l'arabe de l'ecole - et c'est d'autant plus facile en algerie parce que l'algerie est moins arabisé que le maroc et qu'il y a un parti politique qui met la pression pour la division du pays si on persiste sur cette voie...mme benghebrit doit passer a l'action et devancer le maroc sur ce sujet ...ce sera plus difficile par contre religieusement car on a plus de wahabites saoudiens sans visa en algerie -c'est le moment de tout expulser leurs livres ,leur langue et eux en passant .
                je comprends ton empressement ! mais je ne crois pas en un inversement de vapeur, le tamazight n'est pas encore uniformément parlé partout, il ne peut pas encore unir tous les kabyles derrière une seule langue, on se retrouverait dans la situation actuelle d'une langue "adoptée". Mais profitez de cette remise en question de la langue arabe pour s'imposer dans tous les domaines : plus d'écoles , 2 langues sur tous les documents administratifs, et pourquoi ne pas faire un référendum national
                Panoramic life - focus on the good

                Comment


                • #9
                  question pourquoi l'independance -c'est pas mieux de leur demander de revenir en leur demandant pardon ? semhouna on s'est trompé on croyait que les arabes allaient nous guider allez revient d wech hebit enfin wech khelaw l'arheb .... c'est grave -tout ça pour ça ! de ait mokrani jusqu'au colonel hamirouche pour retomber dans l'assimilation culturelle on a pas fini de comptabiliser le bilan de l'arabisme .

                  Comment


                  • #10
                    si referendum il y a , c'est sur la disparition de la langue arabe ....dans les prochaines manifs amazighs cette histoire de l'abandon de la langue arabe pour la langue d"un autre colonisateur va catalyser les foules -on pourrait meme voir des barbus dans les manifs pour tamazight ! les arabes vendent des territoires dont ils n'ont pas les actes de proprietes ! que sommes nous allez faire dans cette galere ,comptez sur des bedouins pour rejoindre la civilisation qu'ils ont ete incapable d'offrir a leurs propres enfants -a part des chimeres et des histoires de djinns...maintenant qu'ils ont besoin de voitures ,d'avions , de medicaments et que les djinns ne produisent rien ,ils abandonnent leurs babouches devant l'avancée des occidentaux ....comme dans le sinai face aux israeliens !...la seule satisfaction c'est que dans 5/10 ans l'afrique du nord va totalement changer de visage -les arabes vont se replier dans leurs reperes -on le voit bien c'est une veritable debandade qui ne veut pas dire son nom et de tous les cotés .

                    Comment


                    • #11
                      tu sais tout est question de cycles, s'il y a un début , il y a une fin, peut-être commence de début de la fin pour la langue arabe dans les écoles, ça veut dire qu'il faut attendre au moins deux générations pour commencer à voir les changements. Le tamazight a résisté à tout ça, mais est ce qu'il ne s'est pas renforcé dans cette lutte , finalement est ce que cette arabisation ne lui a pas été bénéfique, toute cette diaspora étrangère ne mène t -elle pas un combat idéologique plutôt que culturel ? Pourra t -elle s'imposer par la force comme l'a été l'Arabe ?
                      Panoramic life - focus on the good

                      Comment


                      • #12
                        Salut

                        Ce roi a compris qu'avec l'enseignement de l'arabe on ne peut pas aller loin dans le progrès...


                        https://www.youtube.com/user/aldaleeltv3

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par Miss angel Voir le message


                          Salut An-Nisr,

                          Je ne vois pas de lien direct entre la francisation de certaines disciplines scientifiques (et là pour moi ce n'est pas innocent de franciser ces disciplines ) et le tamazight. Cependant, on mesure le niveau de culture d'un pays dans la capacité qu'il a à alphabétiser son peuple et sa place dans les disciplines dures. Si le roi veut franciser les matières scientifiques c'est qu'il veut intégrer le Maroc dans l'espace mondial de la recherche, l'arabe s'y préte moins je pense car son champ de propagation est réduit. Parallèlement , là où il y a de la place pour le français , puisque les verrous sont débloqués, il y a la place pour le tamazight qui a toute sa légitimité à exister et se développer, avec bien sûr un moindre impact.

                          si j'étais le roi, je serai passé directement à l'anglais

                          Je ne parle pas ici de la stratégie de des-arabisation politique et religieuse sous-jacentes.
                          Salut Petit Ange,

                          Si l'utilisation du français était un gage de développement et de modernité, l'Afrique francophone serait à la pointe du progrès puisque dispensant un enseignement en langue française.

                          De toute façon l'usage d'une langue s'impose de lui-même aux faibles ou aux "non-civilisés" comme on aurait dit il y a longtemps (aujourd'hui on dirait "sous développés"): le grec s'était imposé car la Grèce était une civilisation rayonnante; le latin s'était par la suite imposé car Rome était puissante, et l'anglais s'impose car l'Amérique et leader mondial.

                          Les langues de la science sont connues: l'anglais et, dans une moindre mesure, d'autres langues occidentales (qui résistent de moins en moins cela dit). Quoi qu'il en soit, je ne vois toujours pas le lien entre enseigner les maths en français et tamazight. Aucun.

                          Quant à la langue arabe, elle a su se prouver dans le domaine. Puisque il s'agit de maths, rien que les mots algèbre, algorithme, zéro, et la dénomination "chiffres arabes" suffisent à prouver l'apport de cette langue.

                          De même que l'usage qu'en fait tamazight lui-même quand on sait que dans le calcul berbère, on passe aux nombres arabes à partir de deux.
                          Algérien, monothéiste, arabo-berbère.

                          Comment


                          • #14
                            « Arabisation et islamisation vont de pair » l'islamisation a ete le principale moteur de l'arabisation -c'est dans les mosquées que la deculturation s'est faite -ce sont les pays musulmans qui ont un probleme d'arabisation pas les autres ...ce binome islam +arabité est entrain de se briser et c'est pour cela que je te dis que tamazight va en profiter a terme ...il ne s'agit evidemment pas de recuperer tous les terrains perdu par la langue arabe -on enseignera sans doute jamais les sciences dans cette langue a cause du prejudice qu'elle a subit de l'arabe et a cause de l'apprehension qu'a laissé la langue arabe -aujourd'hui il devient evident dans tous les esprits que les sciences appartiennent a l'occident dans la partie du monde que nous occupons en oubliant que les russes existent que les chinois existent ect ...les arabes ont contribué a renforcé le mythe occidental .

                            nous avons gagné une bataille contre le premier ennemi l'arabisation qui nous a ete imposé comme seul moyen d'opposition ou de confrontation a l'occident -le resultat de cette politique est maintenant limpide c'est un echec global multidimensionnel... nous allons pousser tamazight comme langue culturelle comme langue mahgoura dans un premier temps et insister sur le fait que c'est l'arabisme qui en est responsable -cela afin d'achever culturellement la langue arabe -puis nous tenterons de recuperer les territoires conquis par l'occident ...ça va etre difficile mais il n'y a pas d'autre strategie - de toute façon il faut l'admettre 1500 ans de presence de la culture arabe nous a enfoncé dans les tenebres en mettant en hibernation nos capacites de developpements... aujourd'hui c'est juste le degele!.

                            disons qu'aujourd'hui la culture amazigh trouve des arguments pour se debarasser de l'arabisme pour se retrouver face a face avec un monde bien plus compliqué l'occident -soit on resiste soit on se suicide ensemble mais vous n'aurez pas le plaisir de nous voir disparaitre tout seul -vous allez venir avec nous,c'est le serment des montagnards .
                            nous avons resisté aux vandales , rome , a byzance ,aux othomans a napoleon ,et okba est entrain de perdre sa gandoura -nous allons nous relever encore .

                            Comment


                            • #15
                              Envoyé par An-Nisr Voir le message

                              Salut Petit Ange,

                              Si l'utilisation du français était un gage de développement et de modernité, l'Afrique francophone serait à la pointe du progrès puisque dispensant un enseignement en langue française.

                              De toute façon l'usage d'une langue s'impose de lui-même aux faibles ou aux "non-civilisés" comme on aurait dit il y a longtemps (aujourd'hui on dirait "sous développés"): le grec s'était imposé car la Grèce était une civilisation rayonnante; le latin s'était par la suite imposé car Rome était puissante, et l'anglais s'impose car l'Amérique et leader mondial.

                              Les langues de la science sont connues: l'anglais et, dans une moindre mesure, d'autres langues occidentales (qui résistent de moins en moins cela dit). Quoi qu'il en soit, je ne vois toujours pas le lien entre enseigner les maths en français et tamazight. Aucun.

                              Quant à la langue arabe, elle a su se prouver dans le domaine. Puisque il s'agit de maths, rien que les mots algèbre, algorithme, zéro, et la dénomination "chiffres arabes" suffisent à prouver l'apport de cette langue.

                              De même que l'usage qu'en fait tamazight lui-même quand on sait que dans le calcul berbère, on passe aux nombres arabes à partir de deux.
                              Tout dépend du pourquoi d'une utilisation d'une langue,

                              le grec et le latin se sont imposés et reste encore la racine de certains mots, ils servent l'étymologie et l'analyse des textes, ils servent aussi en médecine ou en biologie et sont mondialement utilisés, la messe peut être aussi récité en latin.

                              si l'anglais est prédominant aujourd'hui ,c'est parce que le royaume uni (UK) a colonisé 3/4 de la planète et je ne pense pas que l'anglais d'aujourd'hui soit d'influence américaine.

                              le français c'est la langue de molière, elle est utilisé comme langue des Lumières on va dire.

                              l'anglais d'aujourd'hui est plutot un anglais du business, des affaires et des scientifiques, je crois que 90 % des publications sont faites en anglais , et si tu veux avoir une chance d'être lu, tu as intérêt à publier en anglais.

                              le lien que je fais avec le tamazaghit c'est son opportunité à s'affirmer dans un moment où on remet en question l'utilisation de la langue arabe dans l'enseignement, les lignes bougent, il est opportun de s'insérer dans la brêche et de faire vivre une langue parlée par une grande majorité de gens et qui n'a pas vocation à disparaitre. En France les langues locales sont encore apprises en tout cas proposés à l'apprentissage, ils n'est pas question qu'elles disparaissent, même si il n'y a plus que les anciens qui les parlent, car elles font partie du patrimoine et l'identité françaises.
                              Last edited by Miss angel; 24/04/2018, 22h18.
                              Panoramic life - focus on the good

                              Comment

                              Working...
                              X