Annonce

Collapse
No announcement yet.

​​​​​​​Augmentation des pensions à hauteur de 5% dès le 1er janvier 2019…

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • ​​​​​​​Augmentation des pensions à hauteur de 5% dès le 1er janvier 2019…

    FACE À LA FORTE BAISSE DE LEUR POUVOIR D’ACHAT, LES RETRAITÉS CHOYÉS L’ANNÉE DE L’ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE ?
    Augmentation des pensions à hauteur de 5% dès le 1er janvier 2019…




    Publié par Djilali Hadjadj
    Lesoir ; le 20.11.2018 , 11h00

    Dans «Le Soir Retraite» du mardi 13 novembre 2018 nous nous étions interrogés sur cette information publiée par l’APS (agence gouvernementale) : le ministre en charge de la Sécurité sociale aurait annoncé une augmentation en 2019 des pensions de retraite de 5% au titre du budget de son secteur. Information incomplète ou propos flous du ministre ? Pour rappel, ce dernier avait présenté le mercredi 7 novembre 2018 le projet de budget de son secteur pour 2019 à la commission des finances et du budget de l’Assemblée populaire nationale (APN) dans le cadre du projet de loi de finances 2019 où il aurait annoncé — selon le journal gouvernemental El Moudjahid (édition du 10 novembre 2018) —, que «le gouvernement a décidé la revalorisation des pensions de retraite. En effet, une hausse allant jusqu’ a 5% en faveur de 3,2 millions de retraités algériens est prévue dès 2019». Fin de citation. Dans la dépêche de l’APS (datée du 8 novembre 2018), toujours à propos de la même réunion, le ministre a précisé que «les affectations octroyées au titre des dépenses de la solidarité nationale pour l'exercice 2019 sont estimées à 97,539 milliards DA consacrées à assurer la couverture sociale des franges vulnérables, notamment à travers une allocation complémentaire mensuelle au profit des retraités et des invalides et une revalorisation exceptionnelle des pensions de retraite dans le cadre de la Cnas et de la Casnos». Fin de citation de la dépêche de l’APS. La question que nous posions mardi dernier dans «Le Soir Retraite» était la suivante : «Alors, est-ce une augmentation en 2019 des pensions de retraite à la charge de l’Etat ou l’annonce anticipée de la revalorisation annuelle des pensions de retraite financée par la CNR ?» Nous avancions même l’hypothèse du cumul des deux à la fois : augmentation des pensions dès le 1er janvier 2019 et revalorisation annuelle des pensions dès le 1er mai 2019 (conformément à la loi relative à la retraite). Pour étayer cette hypothèse, d’abord concernant l’augmentation à la charge du budget de l’Etat : le ministre parle d’«une revalorisation exceptionnelle des pensions de retraite dans le cadre de la Cnas et de la Casnos» pour 2019, financée au titre des dépenses de la solidarité nationale, dépenses chiffrées à près de 100 milliards de DA.
    … Et une revalorisation annuelle des retraites à partir du 1er mai prochain
    Donc cette augmentation serait différente et distincte de la revalorisation annuelle des pensions, qui n’a jamais eu un caractère exceptionnel, puisqu’elle est inscrite dans la loi. Si le ministre en fait faisait allusion uniquement à la revalorisation annuelle des pensions — qui elle n’est pas à la charge de l’Etat mais de la CNR (pour les salariés) et de la Casnos (non-salariés) —, pourquoi l’annoncerait- il aux députés dans le cadre de la loi de finances pour 2019 et plus de 5 mois avant le 1er mai (date d’effet de son application) ? Il est regrettable que le ministre ou ses collaborateurs ne soient pas revenus plus en détail et plus clairement sur cette importance information. Nous n’avons rien trouvé à ce sujet sur le site internet du ministère de tutelle, hormis la dépêche de l’APS évoquée plus haut et déjà citée dans «Le Soir Retraite» de mardi dernier. Pour en savoir plus, il faudra attendre la publication de la loi de finances pour 2019, donc la fin décembre, sauf si elle fuite entretemps. Cette augmentation des pensions dès le 1er janvier 2019 et la revalorisation annuelle des pensions dès le 1er mai 2019 contribueraient à amortir le choc de la forte baisse d’achat des plus de 3 millions de retraités, les plus démunis d’entre eux plus particulièrement. Elles pourraient s’inscrire aussi dans le cadre de mesures visant à séduire cet important électorat que représentent les retraités, et ce, à quelques mois de la prochaine élection présidentielle…
    D. H.


    Last edited by zadhand; 21/11/2018, 22h16.
    ZfSa
    Atlas HD-200s

  • #2
    c'est tres bien d'annoncer des hausses mais ce serait bien d'annoncer en meme temps le moyen de les financer!

    avec l'emploi des jeunes qui va augmenter ,non le chomage va grimper avec la crise .
    avec le petrole ,non on vient de perdre 30% en 2 mois .

    peut etre la planche a billet alors mais attention si c'est pour avoir +5% de pension et +10% sur les prix des produits de base -autant ne rien faire .c'est une pure mesure electoraliste ,anti economique et clienteliste qui ne changera rien au pouvoir d'achat des retraités .

    il vaudrait mieux augmenter les bas salaires pour encourager la reprise du travail par les couches a bas revenus plutot que de financer la retraite .il faut quand meme qu'on comprenne que le statut des retraités est enviable par rapport a celui des jeunes actifs ou desireux de le devenir et qui croupissent dans le chomage et le salaire a zero ,avec comme seule porte de sortie la flouka...



    Comment

    Working...
    X