Annonce

Collapse
No announcement yet.

les imams dans la rue veulent 80.000 dinars de salaire

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • les imams dans la rue veulent 80.000 dinars de salaire

    Ali Aya défend les revendications des Imams/ « Un appartement, un salaire de 80 000DA et une voiture avec des vitres fumées »

    Par
    Massinissa Mansour
    -
    17 mai 2018

    L’imam de « Djamaa El Kebir », Ali Aya est intervenu sur l’un des plateaux de la chaine de télévision privée Ennahar pour défendre le pouvoir d’achat de ces collègues. « Il nous faut au moins 80 000 DA par mois. Il nous faut aussi un appartement et pourquoi pas une villa et des voitures de service comme celles des ministres », a-t-il soutenu.

    « On n’est jamais sorti dans la rue dans le passé, pour protester contre les conditions de vie déplorables dans lesquelles nous vivons, mais aujourd’hui on l’a fait, parce que la vie est devenue difficile », a déploré cheikh Aya avec une voix tremblotante. À la question de savoir si les imams sortent aujourd’hui pour défendre des revendications purement matérielles, le cheikh dit que « oui ». « Nos revendications sont d’ordre matériel (…) nous demandons le strict minimum et c’est 80 000 DA par mois », avance-t-il.

    L’imam de Djamaa El Kebir réclame également un appartement. « Pourquoi pas des terrains et une villa », ajoute-t-il avec un sourire narquois, avant de lancer. « Une voiture de service avec des vitres fumées comme celles qu’on donne aux ministres ne sera pas de refus. Et d’ajouter, en s’interrogeant, « Pourquoi pas ? Les imams ne le mériteraient-ils pas ? »

  • #2
    Des revendications de ministres ou de Star !
    Panoramic life - focus on the good

    Comment


    • #3
      Environ 4 fois le smic, quel est le rôle de l'imam ? Il devrait être sociologue en même temps opur mieux cibler ses prêches. Il devrait ordonner de nettoyer le pays, de faire attention à la vulgarité dans la rue, d'être généreux et plus tolérant. Il devrait réapprendre la politesse aux jeunes, leur parler du patriotisme, etc.

      On est très loin du zouhd religieux et de la voie de Dieu. Une villa ou appart de fonction, voiture, etc.

      Comment


      • #4
        20.000 mosquées /20000 choyoukhs a 80000 dinars - vous comprenez ou est passé l'argent du petrole et pourquoi le pays croulent sous les ordures ...donnez moi ce budget et je vous fait pousser des roses meme dans le sahara ...payer tout ça dans le vide -quelques hadiths appris par coeur , reciter a la va vite sans etre relier au monde reel -sans aucun impact positif sur la societe ...mais a quoi ca sert nom de dieu !

        en comparaison un handicapé a une pension de 3000 dinars allez va disons 5000 dinars -ça ne les derange pas trop nos imams fonctionnaires ...un empoyé de l'apc ,je parle de ceux qui travaillent pour nettoyer la voirie ,les fossés , ramasser les dechets 18000 dinars -la aussi on ne les a pas entendu reclamer des salaires dignes pour tous ces gens sans qui le pays ne tiendrait plus debout .

        un imam n'est donc qu'un fonctionnaire dont l'utilité reste a prouver -pour moi ils sont inutiles -aujourd'hui si je veux entendre une sourate je tape sur internet et on me la chante façon qoreish sans bouger de mon canapé ...qu'on les vire !

        n'oublions pas que ces messieurs ne se deplacent jamais pour un mariage ou meme un enterrement sans recevoir un petit billet non declaré -ils ne le demandent pas bien sur mais c'est dans les moeurs .

        les mosquées sont des lieux ou l'on peut mobiliser la population , les algeriens frequentent assidument ces lieux -pourtant rien n'est fait pour mobiliser les gens positivement -les imams ne sont que de simples fonctionnaires comme les autres ,ils se foutent completement de leur productivité ,ils pointent comme les autres pour un salaire sans obligation de resultats.

        ils nous coutent trop chers ,eux et leurs infrastructures -ils colportent au sein de la societe une methodologie d'enseignement de l'islam qui est nuisible aux valeurs nationales -pour moi ils sont les ouvriers d'une usine de production de bedouins citadins ,ill n'y a meme pas le charme de l'image epinal du chameau avec .

        Comment


        • #5
          Ceux qui nettoient ne font que quelques heures par jours. Je ne sais pas ce que font les imams mais au vu de la société le message passe mal ou est mal transmis. Un imam est utile lorsqu'il connait sa société et la corrige sans langue de bois.

          Comment


          • #6
            Ils n'ont pas besoin d'argent pour ce qu'ils font, leur parole doit être gratuite, offerte, donnée, pas rémunérée. Ils peuvent dormir dans les mosquées, à chaque mariage ou naissance ou enterrement , les fidèles apportent des repas , des fruits à la mosquée , les imams doivent vivre humblement ; ce ne sont pas des Pape !
            Panoramic life - focus on the good

            Comment


            • #7
              Bein quoi ?
              la religion est un fond de commerce, comme un autre, ... Ils veulent juste leur part du gâteau
              « Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche. »

              -Abraham Lincoln-

              Comment


              • #8
                Envoyé par Miss angel Voir le message
                Ils n'ont pas besoin d'argent pour ce qu'ils font, leur parole doit être gratuite, offerte, donnée, pas rémunérée. Ils peuvent dormir dans les mosquées, à chaque mariage ou naissance ou enterrement , les fidèles apportent des repas , des fruits à la mosquée , les imams doivent vivre humblement ; ce ne sont pas des Pape !
                Cupidon, toi et ton arc m'avez beaucoup manqué j'espère que tu vas bien, content de te croiser par ici
                « Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche. »

                -Abraham Lincoln-

                Comment


                • #9
                  Envoyé par réflexions Voir le message
                  Bein quoi ?
                  la religion est un fond de commerce, comme un autre, ... Ils veulent juste leur part du gâteau
                  oui pour eux ,je comprends le point de vue -c'est normal mais pour nous je ne vois pas le benefice -je prefere que cet argent serve a aider les petits agriculteurs a produire des aliments plutot que de financer des recitateurs de sourates ...vous imaginez 80000 dinars c'est une pompe a eau de bonne qualité , c'est 800/1000 metres de tuyaux d'arrosage -6mois de salaire c'est une installation de panneaux solaire pour faire parvenir l'energie la ou il n'y en a pas et faire fonctionner des installations ....si vous payez les tomates 250 dinars ou la viande 1500 dinars c'est a cause des cheikhs !

                  je dis pas qu'il faut pas les remunerer du tout mais a mi temps ,disons une prime et surtout diminuer leur nombre de façon drastique -reciter des sourates ou faire des preches ce n'est pas un metier cela doit etre une vocation -quand ça devient un metier il y a conflit d'interet entre la remuneration et le message qu'ils peuvent transmettre ...ils doivent avoir une activité professionnelle en exerçant un metier sur le terrain afin justement de savoir ce qui se passe en dehors des mosquées ....les imams actuellement vivent dans une bulle qui est la mosquée ,ils greffent une bonne partie du budget de l'etat sans aucun retour ...20.000 personnes payés par l'etat pour enseigner un livre qui a deja ete enseigner pendant 1400 ans , normalement les algeriens devraient le connaitre par coeur -a ce que je sache il n'y a pas une nouvelle edition chaque année si ?.

                  Comment


                  • #10
                    Envoyé par réflexions Voir le message

                    Cupidon, toi et ton arc m'avez beaucoup manqué j'espère que tu vas bien, content de te croiser par ici
                    bojooooooor reflexion, wep ça va très bien, très contente de te relire.
                    Panoramic life - focus on the good

                    Comment


                    • #11
                      Envoyé par réflexions Voir le message
                      Bein quoi ?
                      la religion est un fond de commerce, comme un autre, ... Ils veulent juste leur part du gâteau
                      Non la religion n'est pas un commerce, chiche d'acheter le chemin droit, la foi, la bonté, la patience, aucune monnaie de l'achète, ni l'or ni l'argent. La spiritualité n'est pas négociable, on aur beau mettre des habits, vendre des paroles ( à la TR) que les actes prendront le dessus...

                      Ils veulent de l'argent, beauuuucoooup d'argent et un apppppartemmment kkbbiiir...

                      Comment


                      • #12
                        Envoyé par koceyla Voir le message

                        oui pour eux ,je comprends le point de vue -c'est normal mais pour nous je ne vois pas le benefice -je prefere que cet argent serve a aider les petits agriculteurs a produire des aliments plutot que de financer des recitateurs de sourates ...vous imaginez 80000 dinars c'est une pompe a eau de bonne qualité , c'est 800/1000 metres de tuyaux d'arrosage -6mois de salaire c'est une installation de panneaux solaire pour faire parvenir l'energie la ou il n'y en a pas et faire fonctionner des installations ....si vous payez les tomates 250 dinars ou la viande 1500 dinars c'est a cause des cheikhs !

                        je dis pas qu'il faut pas les remunerer du tout mais a mi temps ,disons une prime et surtout diminuer leur nombre de façon drastique -reciter des sourates ou faire des preches ce n'est pas un metier cela doit etre une vocation -quand ça devient un metier il y a conflit d'interet entre la remuneration et le message qu'ils peuvent transmettre ...ils doivent avoir une activité professionnelle en exerçant un metier sur le terrain afin justement de savoir ce qui se passe en dehors des mosquées ....les imams actuellement vivent dans une bulle qui est la mosquée ,ils greffent une bonne partie du budget de l'etat sans aucun retour ...20.000 personnes payés par l'etat pour enseigner un livre qui a deja ete enseigner pendant 1400 ans , normalement les algeriens devraient le connaitre par coeur -a ce que je sache il n'y a pas une nouvelle edition chaque année si ?.
                        C'est vrai que même les Prophètes avaient un métier donc pourquoi imam à plein temps.

                        Comment


                        • #13
                          Envoyé par Miss angel Voir le message

                          bojooooooor reflexion, wep ça va très bien, très contente de te relire.
                          c'est bon de retrouver FA
                          « Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche. »

                          -Abraham Lincoln-

                          Comment


                          • #14
                            Envoyé par koceyla Voir le message

                            oui pour eux ,je comprends le point de vue -c'est normal mais pour nous je ne vois pas le benefice -je prefere que cet argent serve a aider les petits agriculteurs a produire des aliments plutot que de financer des recitateurs de sourates ...vous imaginez 80000 dinars c'est une pompe a eau de bonne qualité , c'est 800/1000 metres de tuyaux d'arrosage -6mois de salaire c'est une installation de panneaux solaire pour faire parvenir l'energie la ou il n'y en a pas et faire fonctionner des installations ....si vous payez les tomates 250 dinars ou la viande 1500 dinars c'est a cause des cheikhs !

                            je dis pas qu'il faut pas les remunerer du tout mais a mi temps ,disons une prime et surtout diminuer leur nombre de façon drastique -reciter des sourates ou faire des preches ce n'est pas un metier cela doit etre une vocation -quand ça devient un metier il y a conflit d'interet entre la remuneration et le message qu'ils peuvent transmettre ...ils doivent avoir une activité professionnelle en exerçant un metier sur le terrain afin justement de savoir ce qui se passe en dehors des mosquées ....les imams actuellement vivent dans une bulle qui est la mosquée ,ils greffent une bonne partie du budget de l'etat sans aucun retour ...20.000 personnes payés par l'etat pour enseigner un livre qui a deja ete enseigner pendant 1400 ans , normalement les algeriens devraient le connaitre par coeur -a ce que je sache il n'y a pas une nouvelle edition chaque année si ?.
                            je dis juste que la religion est un secteur économique comme un autre
                            « Le silence devient un péché lorsqu'il prend la place qui revient à la protestation ; et, d'un homme, il fait alors un lâche. »

                            -Abraham Lincoln-

                            Comment


                            • #15
                              un secteur de depenses seulement pour ce qui concerne l'algerie ...pour les saoudiens oui -production de bouquin canette de boul el behrir , promotion de la destination lieux saints de la mecque , vente d'or sur place et de divers objets islamiques ,boussole ,tapis ,gandoura ....mais nous y a aucun rendement facture d'eau enorme des mosquées , electricité , construction de mosquées ,entretien, 20000 cheikhs a payer - et les fideles rentrent sans rien payer et surtout c'est que des algeriens , aucune devise ne rentre ...activité economique en perte pertpetuelle alors il faut le savoir .

                              Comment

                              Working...
                              X