Annonce

Collapse
No announcement yet.

La nouvelle bourgeoisie algéroise et les écoles privées

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • #76
    ça revient cher, c'est un véritable investissement (en moyenne 200/250 000 l'année), même juillet et août sont payés. Bien évidemment qu'il y a de grandes différences avec l'école publique, déjà le double programme qui n'existe pas dans le public, la cantine (rare les écoles publiques avec une cantine). Si je te donne en exemple Alexandre Dumas école française internationale les frais sont autour de 600 000 dinars l'année et ce n'est même pas le double programme mais juste l'école française avec le programme français, ils ne font que quelques heures d'arabe je crois, donc une école privée algérienne le prix sera moindre et elle offrira le programme français en plus de l'algérien.

    Pourquoi une école à deux vitesses ? Ce n'est pas des écoles d'élites, tout le monde peut s'y inscrire s'il en a les moyens. Non les écoles s'auto-financent et s'auto-cadre, la seule chose obligation demandée par le ministère est de faire le programme algérien en entier pour le reste elles sont libres.
    Les enfants sont parfaitement bilingues, il faut voir comment ils écrivent que cela soit l'arabe ou le français ; comme les parents investissent les enfants travaillent beaucoup, ils pourront une fois adulte s'imposer facilement dans le marché mondial du travail.



    Comment


    • #77
      Ohhh on avait un weekend à Tlemcen, annulé à cause des intempéries, l'agence qui nous emmenait était très bien, on a pas payé très cher, on nous a dit qu'il neigerait sur place donc on ne pourra pas sortir visiter, ça va être reporté. On a aussi été invité par des parents d'élèves, vive les algérois.

      Comment


      • #78
        J'ai commencé le théâtre, ils aiment et ils sont drôles, c'est là où on se rend compte qu'on a un système qui gâche l'algérien et je vous assure que certains parents ne savent pas éduquer. Certains et peu d'entre eux disent alhamdulillah lorsqu'ils éternuent ou me disent yarhamouk Allah lorsque c'est moi qui éternue, j'en ai même un qui m'a annoncé qu'il avait commencé la prière, quelle joie et c'est un kabyle mais très fi dine.

        Les locaux de notre école appartiennent à un ministre et je crois que le loyer est très élevé, les écoles privées gagnent bien mais sont totalement autonomes.

        Comment


        • #79
          laisse moi deviner le jeu de roles que tu as du leur proposer -une reunion de sahabas ...c'est la que peut intervenir l'enseignement des sciences economiques et sociales - toi ahmed tu travailles a la reception d'un hotel comment tu vas accueillir les touristes ? toi hocine tu es le taxieur , est ce que tu portes le bagage de la touriste suedoise pour le mettre dans le coffre ? toi ali tu geres l'hotel que faut il verifier avant que la touriste n'accede a la chambre ? ....qu'ils sachent prier ou dire alhamdoulilah quand ils eternuent a 7/8 ans quel interet pour l'ecole republicaine ou meme pour leur education civique - a wedi on veut pas qu'ils jettent leur zbel par terre on s'en fout qu'ils disent elhamdoullah lorsqu'ils eternuent .... tous les algeriens savent dire el hamdoullah et juste apres il te deverse son camion poubelle sur tes chaussures .


          Comment


          • #80
            On ne veut pas de tourisme, donc je préfère leur faire croire qu'ils n'existent pas et que tes suédoises non plus. Je n'ai aucun des prénoms que tu cites, les Algériens nomment beaucoup à partir de 'abd, Abd Elhassib, Abd Elwakil... Comme support on a un roman avec quelques dialogues qu'on transforme en pièce mais ton idée est bonne, lorsqu'on parle des aliments on fait des menus, et les serveurs.

            Si prier et dire Alhmadulillah a énormément d'importance, c'est même primordial, c'est notre religion et notre culture, nous ne sommes pas l'occident paien ! Non justement, les algériens ont une grande méconnaissance de la religion, addinou nadafa, la propreté fait partie de la foi.

            C'est bientôt Ramadan, nos horaires seront réaménagés, j'espère qu'on partira tôt.

            Comment


            • #81
              Je contrôle pour savoir si les verbes irréguliers sont appris, j'en ai une elle m'écrit le verbe aller, je vais, tu vas, il va, nous vaisons, vous vaisez, ils allent ! Hahahaha n'empêche que c'est logique...

              Comment


              • #82
                L'éducation ce n'est pas facile, entre les parents qui font trop travailler l'enfant, ceux qui les laissent faire ce qu'ils veulent et ceux pour qui l'enfant est un bras cassé... La mère du bouwess m'énerve tout le temps, on a étudié la bd et pour terminer ils devaient m'inventer une petite histoire et me faire une planche, le bouwess hormis attraper les autres et les embrasser ne sait rien faire, en parlant à sa mère elle me dit c'est difficile il est trop petit ! J'ai trouvé le il est trop petit complètement débile sachant que tous ceux de sa classe ont le même âge et font les mêmes leçons ! Il est trop petit, il est trop con oui, pour embrasser et faire des choses pas bien il est assez mature mais pour apprendre et fournir un travail il est trop petit !

                Ils lui ont appris à ne pas réfléchir donc il ne se casse pas la tête. Le mensonge aussi chez l'enfant algérien est grave, tout à l'heure on faisait des maths, j'avais un éléve qui était en train de pester hahaha pourtant c'est un excellent élève il se plaignait "la maitresse n'a pas corrigé mes exercices etc." un autre élève me dit maitresse rahou yahdir 'lik hahaha j'ai dis rani nesma' et là il me répond " ma ranich 'lik rani 'alaa hadou ttalamid li rahoum i doro" hahaha

                Ils sont épuisants, je me demande fi ramadan comment je vais tenir.

                Comment


                • #83
                  Le bouwess commence à se confier, je crois que c'est un enfant battu martirisé meskine, j'ai vraiment eu pitié lorsqu'il m'a raconté, pourtant ses parents semblent beaucoup l'aimer. Les parents algériens n'ont pas la même notion des études que nous en France, on travaille, on ne fait pas tout un tralala pour la 6e, le brevet ou la bac, ici c'est un faire valoir et une façon de se montrer, les algériens sont très m'as-tu vu, chacun n'aime que lui et croit que la réussite ne peut-être que pour lui. Les parents ne comprennent pas que chaque enfant est différent qu'il apprend à son rythme, à leur âge la maturité est différente d'un enfant à un autre.

                  Comme chaque semaine on les accompagne en sport, la prof est nulle, c'est pas vraiment du psort ce qu'ils leur font faire, de la musique et ils dansent et cette semaine un sport à la JM Bigard, la prof lâche les filles et les garçons doivent les attraper ! Je ne vous raconte pas, j'étais avec l'enseignante d'arabe dans les gradins, les garçons ont massacré les filles, quelle violence et quelle méchanceté, incroyable, j'avais déjà remarqué que les garçons étaient très violents, on a plus de garçons que de filles donc ils étaient plusieurs sur une, ils l'étranglaient, leur donnaient des coups de points, les tiraient par les cheveux et la prof normale... Nous sommes descendus, je lui ai dit je n'ai jamais vu un tel sport, elle me dit qu'est ce que vous insinuez, je lui réponds je n'insinue pas je vous dis que ce n'est pas du sport et que les garçons étaient violents et ont massacré les filles qui pleuraient et venait "maitresse untel m'a étranglé, maitresse il m'a tiré par les cheveux, etc.
                  On s'est disputé avec la prof de sport et nous sommes parties.

                  A notre arrivée la surveillante générale a mis tous nos braves gars sur le côté a appelé les filles pour qu'elles les frappent et ensuite je crois qu'ils se sont reçus de bons coups.

                  Les algériens sont très violents même dans leur jeu, verbalement ou physique, ils me fatiguent.

                  Comment


                  • #84
                    Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message
                    Le bouwess commence à se confier, je crois que c'est un enfant battu martirisé meskine, j'ai vraiment eu pitié lorsqu'il m'a raconté, pourtant ses parents semblent beaucoup l'aimer. Les parents algériens n'ont pas la même notion des études que nous en France, on travaille, on ne fait pas tout un tralala pour la 6e, le brevet ou la bac, ici c'est un faire valoir et une façon de se montrer, les algériens sont très m'as-tu vu, chacun n'aime que lui et croit que la réussite ne peut-être que pour lui. Les parents ne comprennent pas que chaque enfant est différent qu'il apprend à son rythme, à leur âge la maturité est différente d'un enfant à un autre.

                    Comme chaque semaine on les accompagne en sport, la prof est nulle, c'est pas vraiment du psort ce qu'ils leur font faire, de la musique et ils dansent et cette semaine un sport à la JM Bigard, la prof lâche les filles et les garçons doivent les attraper ! Je ne vous raconte pas, j'étais avec l'enseignante d'arabe dans les gradins, les garçons ont massacré les filles, quelle violence et quelle méchanceté, incroyable, j'avais déjà remarqué que les garçons étaient très violents, on a plus de garçons que de filles donc ils étaient plusieurs sur une, ils l'étranglaient, leur donnaient des coups de points, les tiraient par les cheveux et la prof normale... Nous sommes descendus, je lui ai dit je n'ai jamais vu un tel sport, elle me dit qu'est ce que vous insinuez, je lui réponds je n'insinue pas je vous dis que ce n'est pas du sport et que les garçons étaient violents et ont massacré les filles qui pleuraient et venait "maitresse untel m'a étranglé, maitresse il m'a tiré par les cheveux, etc.
                    On s'est disputé avec la prof de sport et nous sommes parties.

                    A notre arrivée la surveillante générale a mis tous nos braves gars sur le côté a appelé les filles pour qu'elles les frappent et ensuite je crois qu'ils se sont reçus de bons coups.

                    Les algériens sont très violents même dans leur jeu, verbalement ou physique, ils me fatiguent.

                    Stress in the médina !!
                    Panoramic life - focus on the good

                    Comment


                    • #85
                      Oui la société algérienne est très violente et d'ailleurs c'est pire que ça, heureusement que je suis assez en arrière, maintenant que j'y pense il y a de la cruauté pas uniquement de la méchanceté. Mais pour les chenapans acchah les coups de la part de la surveillante.

                      Des gradins je regardais le spectacle, pour les algériens c'est normal.

                      Comment


                      • #86
                        Je veux pas y aller... pfff khir

                        Comment


                        • #87

                          Comment


                          • #88
                            Qu'est-ce qui se passe, hormis la pression dans le travail je n'ai rien remarqué. Le vol c'est pas nouveau, la majorité vole.

                            Comment


                            • #89
                              Envoyé par L'aghabie l'aghabie Voir le message
                              Qu'est-ce qui se passe, hormis la pression dans le travail je n'ai rien remarqué. Le vol c'est pas nouveau, la majorité vole.
                              rien ,il ne se passe rien , ils veulent des voitures pas cheres alors que les imprimantes impriment jour et nuit des billets -chaab mrid !.

                              ils parlent des voitures et du vol sur les prix selon eux apres l'affichage du cout des vehicules a la prodution par le gouvernement -ils ont donc boycotttés les achats parce qu'il y a une grande difference entre le cout du vehicule a la sortie del'usine et le prix de vente. surtout depuis les recentes hausses de prix qui sont du a la devalmorisation du dinars plutot qu'a autre chose .

                              c'est vrai qu'il y a une difference importante des prix mais le gvt a mal communiqué -ou alors ils ont fait expres pour faire porter le chapeau de la hausse des prix aux concessionnaires et pas a la planche a billet ...les prix annoncés par le gvt sont des prix sortie d'usine donc hors taxe et hors marge et charges du concessionnaire.

                              les algeriens croient qu'elles sont vendus au meme tarif sans rajouter la tva + la marge du concessionnaire d'ou le tolé mais ce n'est pas ça qui va faire baisser les prix - les algeriens de la rue ne savent pas comment se dit tva en arabe foussaa , ils ne sont pas au courant de ce qui se passe vu que les infos officielles sont pas diffusées en arabe derja genre "kho lyoum tva tetlah 25%" avant ça posait pas de probleme parce que les gens cherchaient pas a comprendre mais aujourd'hui avec internet, il y a des debats de societe et ils n'ont pas les infos pour les apprehender.


                              il est meme possible qu'on ait lancé ce debat pour s'emparer des vehcules disponibles car il y a penurie et sortir du marché l'algerien lambda...et oui !!!



                              Comment


                              • #90
                                La semaine dernière on a eu la visite de la commission qui donne les agréments pour les écoles privées, en Algérie dès qu'un école déménage elle doit demander un nouvel agrément. Ils viennent en fin d'année ils contrôlent uniquement les normes pour les enfants, le personnel n'a pas d'importance. Sans agrément il est impossible de déclarer le personnel et de l'assurer. Le règlement autour des agréments, des registres de commerce est difficile, pas plus d'une activité par registre, par exemple "vente" c'est trop vague pour eux.

                                Comment

                                Working...
                                X