Annonce

Collapse
No announcement yet.

"Assassinat" de Maurice Audin

Collapse
X
  • Filter
  • Heure
  • Show
Clear All
new posts

  • "Assassinat" de Maurice Audin

    "Assassinat" de Maurice Audin
    Des personnalités françaises réclament la vérité à Emmanuel Macron


    algerie1
    27 Mai 2017 | 17:42


    Des personnalités françaises demandent au nouveau président élu, Emmanuel Macron de faire la lumière sur l'assassinat du jeune mathématicien communiste, Maurice Audin, à Alger il y a 60 ans.
    Click image for larger version

Name:	verite-assassinat-maurice-audin.jpg
Views:	1
Size:	162,5 Ko
ID:	5926136

    En effet, dans une lettre, rendue publique ce samedi, adressée à Emmanuel Macron, ses rédacteurs l'appellent à faire "la vérité historique" sur l'"assassinat" de Maurice Audin.Elle est signée par une soixantaine de personnalités françaises dont le sociologue Edgar Morin, les écrivains Mathias Enard et Jérôme Ferrari, l'ancien ministre Pierre Joxe, l'avocat Jean-Pierre Mignard, les historiens Gilles Manceron et Benjamin Stora et le mathématicien Cédric Villani. Arrêté à son domicile à Alger le 11 juin 1957 en présence de sa femme par des parachutistes, Maurice Audin, 25 ans, était soupçonné d'héberger des membres de la cellule armée du Parti communiste algérien.Il a été torturé à plusieurs reprises dans une villa d'El Biar, un des quartiers d'Alger, en compagnie d'Henri Alleg, futur auteur de "La Question", livre dénonçant la torture.Dix jours plus tard, Josette Audin apprenait officiellement que son mari s'est évadé lors d'un transfert."Jusqu'en 2014, la version officielle, à laquelle personne ne portait crédit, était qu'il s'était évadé", soulignent les signataires."Le 18 juin 2014, M. François Hollande, votre prédécesseur", avait affirmé que "M. Audin ne s'(était) pas évadé" mais était "mort durant sa détention". Mais ni les documents ni les témoignages permettant d'"infirmer la thèse de l'évasion" et évoqués par l'ex-chef de l'Etat "n'ont été révélés", regrettent ces personnalités."A l'occasion de ce triste soixantième anniversaire, la vérité historique relative à cet assassinat doit enfin être connue", écrivent-ils au président, lui rappelant sa promesse de prendre "des actes forts sur cette période de notre histoire".Dans "La vérité sur la mort de Maurice Audin", paru en janvier 2014, le journaliste Jean-Charles Deniau concluait que Maurice Audin avait été tué par un sous-officier français sur ordre du général Jacques Massu, patron de la 10e division parachutiste (DP) pendant la bataille d'Alger.
    ZfSa
    Atlas HD-200s

  • #2
    La veuve de Maurice Audin parle de la disparition de son mari
    “Tout le monde s’est arrangé pour cacher la vérité”

    liberte-algerie
    le 10-06-2017 12:00


    Josette Audin estime que plus le temps passe, plus il sera difficile de reconstituer les faits. D’après elle, les responsables impliqués dans l’assassinat n’ont pas laissé de traces.
    Click image for larger version

Name:	d-tout-le-monde-sest-arrange-pour-cacher-la-verite-b25b4.jpg
Views:	1
Size:	125,3 Ko
ID:	5926420

    Josette Audin a vu son mari pour la dernière fois, le 11 juin 1957, lorsque des parachutistes de l’armée française chargés des opérations de maintien de l’ordre pendant la bataille d’Alger, ont débarqué dans leur domicile à Alger pour l’arrêter. Depuis, elle ne cesse de réclamer la vérité sur le sort qui lui a été infligé. En soixante ans, la veuve du mathématicien a frappé a toutes le portes pour pouvoir éclaircir les circonstances de sa mort. Sans succès.“On ne saura jamais ce qui s’est vraiment passé. Plus le temps passe, plus il sera difficile de reconstituer les faits car les personnes qui étaient présentes à ce moment-là n’ont pas laissé de trace manuscrite. Et comme elles sont mortes, elles ne peuvent plus parler”, regrette Mme Audin. Avouant avoir perdu depuis longtemps l’espoir d’accéder à la vérité, elle estime que tout a été entrepris afin que le flou subsiste autour de cette affaire. “Tout le monde s’est arrangé pour bien cacher la vérité. Il ne sert à rien de chercher des traces écrites sur ce qui s’est passé car il n’y en a pas. Ils n’ont pas été assez idiots pour aller mettre sur papier ce qu’ils avaient fait”, observe la veuve de Maurice Audin.En 2012, elle avait pourtant écrit une lettre à l’ex-président François Hollande lui demandant de permettre aux historiens de consulter les archives de toutes les personnalités civiles et militaires en charge des opérations de maintien de l’ordre pendant la guerre d’Algérie afin de reconstituer les faits concernant la mort de son époux. “Comme beaucoup d’autres Algériens, Maurice était engagé dans la lutte pour la libération de l’Algérie. Comme beaucoup d’autres Algériens, il a été arrêté par les parachutistes français responsables du ‘maintien de l’ordre’. C’était le 11 juin 1957, pendant la bataille d’Alger. Comme beaucoup d’autres Algériens, il a été atrocement torturé, torturé jusqu’à la mort. Comme pour beaucoup d’autres Algériens, les militaires français responsables de son assassinat ont prétendu qu’il s’était évadé au cours d’un transfert. Les autorités civiles, militaires, juridiques, françaises s’en sont toujours tenues à cette thèse. Pourtant, des historiens, dont Pierre Vidal-Naquet, ont établi que mon mari était mort sous la torture”, avait-elle rappelé dans sa missive.En 2014, l’ancien locataire du palais de l’Élysée confirme que Marice Audin ne s’est pas évadé et qu’il est bel et bien décédé en détention. Pour autant François Hollande se retient de rendre publics les documents et les témoignages qui attestent les faits. “Il ne m’a rien dit de nouveau et de précis”, affirme Josette Audin. La vieille dame qui est âgée aujourd’hui de 84 ans est soutenue dans son combat par de nombreux historiens et intellectuels qui réclament à leur tour des autorités françaises de lever le secret sur les circonstances de l’assassinat du mathématicien dont le corps n’a jamais été retrouvé.Le dernier appel publié fin mai provient d’une quarantaine de personnalités dont le sociologue Edgar Morin, les écrivains Mathias Enard et Jérôme Ferrari, l’ancien ministre Pierre Joxe, l’avocat Jean-Pierre Mignard, les historiens Gilles Manceron et Benjamin Stora, le mathématicien Cédric Villani, candidat REM dans l’Essonne ainsi que des journalistes comme Edwy Plenel, directeur de Mediapart et Olivier Mongin, directeur de la revue Esprit. Ils demandent au nouveau président Macron de publier les documents dont son prédécesseur a parlé. Avant d’être élu président, Macron s’est engagé “à prendre des actes forts” concernant la guerre d’Algérie. Il avait d’ailleurs rencontré Josette Audin et a prévu de prendre part à une des manifestations organisées cette année à l’occasion du soixantième anniversaire de la disparition du mathématicien. Celle-ci aura lieu samedi. Elle se résumera au dépôt d’une gerbe de fleurs à la place Maurice-Audin dans le 15e arrondissement de Paris. Hier soir, la mairie du 2e arrondissement a abrité un colloque accompagné de la projection du film documentaire Maurice Audin, la disparition, de François Demerliac, suivi d’un débat.
    De Paris: Samia lokmane-khelil

    ZfSa
    Atlas HD-200s

    Comment


    • #3
      il ya vait trop de lutte de clan entre europeen eux meme et entre juif et chretien.. ces jeunes crédule comme lui et aussi d'autyre comme Camus ont fiat les frais il yavait trop de sectes qui chacune manipule ces sujets sous de couvertures differentes..meme les militaires la majorité ne sont pas des franiais de souches mais des legionnaire tu peux trouver de n'importe quel couleur et de nationalité..donc le trouble totale en Europe et dans les colonies.. et ya aussi la guerre entre les groupe de colons chaque groupe europeen veux s'emparer des biens de l'autre groupe et qui attendent la moindre occasion..depuis le moyens age ya que des sectes et des groupe tu ne sais quoi faire en face de l'autre...la plupart sont mort les nouveaux d'aujordhui vont aussi mourire..et le versetr du coran a raison
      ''on n'a fait de la terre une plateforme pour ceux qui voulaient redevenir des Dieu'' sans jamais y réussir..

      en tout cas si un comuniste etait liquidé c'est parcequ'il avait un ideal communiste vrai..parce que a l’intérieur les gens se débâtent que pour leurs interets il n ya rien de ciomunqime chanté dans les haut parleur..donc ces intellectuel étaient victime de leur propre savoir..il ne fallait pas faire de politique les gens mangent ensemble y'a rien d'ideal ou tu mange ave eux ou tu ne manges pas sinon tu dois les laisser manger ou ils vont s'occuper de toi car tu seras un TEMOIN d'une bande de voleur et d'opportuniste.le vrai communiste et socialiste sont dans le terrain ils n'ont pas le temps de faire la boule éthique
      fort possible un comuniste ne sera liquider que par son groupe ça c'est une constante qui caracterise tous les groupe
      kijate kléte '' d'ou elle vient je mange''

      Comment

      Working...
      X